Opinions

Quel bazar ! Qui fait quoi, qui décide de quoi ? On ne comprend plus rien. Le Rambo qui devait reprendre les commandes du pays et le conduire de main de maître...

Les nombreuses zones de cafouillage notées ces dernières semaines au niveau du gouvernement mauricien sont-elles si surprenantes? Pas tant que cela, si l’on...

En mars dernier, Médgée et Alain St-Louis étaient désemparés, car la nouvelle de la présence d’une tumeur maligne juste...

Pour les Blancs sectaires américains tout comme pour les Afro- Américains, Stone Mountain revêt un double symbolisme. C’est du sommet de ce fameux...

Les débats sur le deuxième budget de l'actuel gouvernement, présenté cette fois par Pravind Jugnauth, et l'examen des dotations allou...

Scope

Il a un humour intelligent, engagé, qui bouleverse et qui reflète la réalité, sans peur de dénoncer ce qui doit l’être. Telle est la réputation de Kevin Razy en France. Cet humoriste d’origine mauricienne est une star montante au pays de Molière. Participant au Jamel Comedy Club, à On n’demande qu’à en rire et dans plusieurs autres émissions télévisées populaires, il se produit également sur scène. Considéré comme l’une des révélations de ces dernières années, il a fait une tournée en France avec son one-man-show Mise à Jour, et ses vidéos récoltent des millions de views sur internet.

Ayons confiance. C’est important pour le devenir de notre nation. Mais sommes-nous une nation ou pas ? On se reposera la question le jour de l’indépendance. On en remettra...

C’est un parcours du combattant pour ceux qui souhaitent se tourner vers l’adoption. Cette situation ouvre les portes à des pratiques qui ne sont pas légales, comme le...

17 aoû 2016

Dilesh Sharma est un ancien élève formé en photographie à l’école des beaux-arts du Mahatma Gandhi Institute. Il anime aujourd’hui des formations auprès de celles et de ceux sensibles à cet art au sein de Focus Digital Photography à Curepipe.

Gilvian Juliette et Gnamik (nom de scène), c’est une même personne qui abrite deux personnages distincts qui forment un tout. Sur son premier album Maxi 4 Tout-Puissant, le petit protégé de Boyzini prouve qu’il a un style et une personnalité aussi décalés et atypiques que son mentor.

Le sitar de Rama Codian s’allie à d’autres instruments pour une musique fusion zen et universelle. Son groupe, Sagapataal, est aussi connu pour ses collaborations avec Pascal Pierre.

Du 8 au 11 septembre, Linzy Bacbotte-Raya sera Deloris, ou plutôt Sœur Marie Clarence, le personnage principal de Sister Act, comédie musicale mise en scène par Gérard Sullivan. Un rôle qui lui était prédestiné : depuis plus de vingt ans, la chanteuse est comparée à Whoopi Goldberg.

Le solo du comique imitateur a donné un spectacle divertissant, le vendredi 12 août au Théâtre Serge Constantin. La première de Sorry mo frer a été une bonne mise en bouche des possibilités d’Alain Narainsamy. Nous avons trouvé en cet humoriste un réel talent de conteur. Un élément à exploiter afin de susciter une émotion et donner du sens au rire. On accède à cela lorsque le comique livre des confidences et des anecdotes se rapportant à son propre vécu. Un filon à explorer, au vu du parcours rocambolesque du monsieur.

Le Domaine du Poste Leisure Club, situé à Rivière du Poste, ouvre prochainement son restaurant. Il proposera de la cuisine asiatique ainsi que des barbecues façon orientale. Un concept de buffet y sera proposé, ainsi qu’un menu à la carte. Le domaine offre également d’autres facilités comme la tenue de réceptions. Plusieurs autres activités verront bientôt le jour.

TurfProgramme & Résultats

C’est à un sprint royal que seront conviés les turfistes ce samedi pour la première épreuve principale de la deuxième partie de la saison 2016. Fraîchement auréolé de son titre de roi du sprint, Reim tentera de réaliser un trois à la suite, une tâche qui semble à sa portée s’il parvient à prendre le meilleur d’un certain One Cool Dude.

La séance de training de ce matin était concentrée sur les galops des éventuels partants du Maiden. Les représentants de Ramapatee Gujadhur ont ét...

On avait trouvé Charles Lytton en net progrès, mais on ne pouvait avancer qu’il était suffisamment prêt pour l’emporter chez l’élite. À...

18 aoû 2016

Les courses ont repris leurs droits hier après une semaine de repos, la seule trêve de la saison. Cette journée a été dominée par Gilbert Rousset, qui s’est offert un triplé, dont l’épreuve principale remportée par Charles Lytton, confié à Rakesh Bhaugeerothee.

Cinq victoires en autant de journées de compétition. C’est là le bilan très favorable de James Winks avant le début du break de mi-saison. L’Australien n’a ainsi pas mis longtemps à trouver ses marques sur notre hippodrome, pour preuve sa dernière victoire pleine d’autorité avec Sir Earl Grey, coursier qu’il a mené à son tout premier succès au Champ de Mars lors du 20e acte.

Rye Joorawon n’a pas attendu longtemps pour reprendre goût à la victoire. Le Mauricien, qui effectuait son retour à la compétition après quatre semaines de mise à pied, s’est signalé dès sa deuxième monte de la journée en menant à bon port Speed Limit dans The Week-End Challenge Trophy.

Il a fallu attendre la 20 journée, soit après 17 entrées pour voir Shyam Hurchund signer sa première victoire 2016 au Champ de Mars en tant qu'entraîneur grâce à Var's Dream, piloté par le club jockey Jean-Pierre Guillambert.

L’entraînement Jean-Michel Henry peut enfin contempler le reste de la saison avec sérénité. Après l’épisode Peter Hall et l’erreur de casting en la  personne de Anthony Andrews, il semble avoir eu la main heureuse avec l’arrivée de Ian Sturgeon. Cette cravache sud-africaine, d’origine nord-irlandaise de 31 ans, ne s’est accordée aucun round d’observation pour sa première journée de compétition au Champ de Mars en s’adjugeant un doublé.