Opinions

Après de trop fols espoirs qu’avait engendrés sa grande victoire électorale en décembre 2014, l’Alliance Lepep n’avait sans...

Jusqu’à quand durera cette farce qui consiste pour un ministre, mécontent d’un commentaire, d’un échange sur la toile, de saisir le CCID...


En dépit des protestations qui se multiplient, la farce des accusations provisoires se poursuit. Comme attendu, les magistrats ont libéré sous caution Ish...

Vivons-nous dans un État policier? A l'échelle de notre île, et à l'échelle plus vaste du monde, la question se pose aujourd'hui...

Le plus souvent, ils font parler d'eux surtout pour leurs frasques, comme l'épisode inoubliable de “belly dancing” dans les locaux d'un poste ou...

Scope

Héritiers d’une culture millénaire, Jeffrey Ip, Jean Niel Wong et Christophe Thevenau sont des experts en wushu, tai chi et qi gong. Ces arts martiaux et techniques légués par la Chine traditionnelle trouvent toujours leur place dans le monde moderne où ils contribuent au bien-être et à la mise en confiance. Développant le corps et l’esprit, ils conduisent en souplesse ou avec force sur la voie de la sagesse et de l’amélioration. Leur popularisation ne pourrait que contribuer au mieux-être général, affirment les trois coaches mauriciens, qui lèvent un pan du voile sur ces disciplines méconnues qui ont si souvent inspiré le cinéma.

Il ne reste plus que cinq jours ouvrables pour découvrir ou revoir Mélissa, l’exposition de Jérôme Zonder, programmée jusqu’au 13 février...

Le photographe Eric Lee présente sa première exposition au Hennessy Park Hotel jusqu’au mois de mars. Intimacy regroupe une dizaine de portraits en noir et blanc, mettant en...

03 fév 2016

Si les dauphins “aiment” se donner en spectacle, c’est loin d’être le cas dans les cirques ambulants, lesquels font l’objet de plus en plus de critiques en Asie Centrale. Dernier cas en date : celui d’un delphinarium ravivant le débat au Kirghizstan sur la cruauté envers les animaux.

La marche de nos amis artistes aura sensibilisé plus d’un. Me Rama Valayden le premier ! L’avocat a pris conscience que le kiosque du Champ de Mars est dans un sale état. Intolérable, my Lord ! Les vieux (qui ont vu de toutes les alliances) savent que Maurice Curé avait jadis organisé en ce lieu le prime meeting du Parti Travailliste, le 23 février 1936. Ni une, ni deux, le bon Me Rama a envoyé une missive au premier magistrat de la ville pour lui faire part de sa désolante constatation, et l’enjoindre à donner un coup de peinture au kiosque, en vue du quatre-vingtième annif du parti rouge. Cela m’a donné des envies de fouiner…

La musique, ils l’ont dans la peau. Du talent, ils en ont à revendre. En remportant le premier prix du concours Sega Tipik lors de la 10e édition du Festival International Kreol en novembre 2015, les dix enfants du groupe Mizik Dan Lapo ont prouvé que la musique typique se pratique à tout âge et que Rivière Noire n’a pas perdu ses couleurs musicales locales. Le 7 février au Caudan, ces jeunes seront sur la scène de Sega Tipik Sa pour partager le gro tipik d’autrefois sous de nouvelles influences. Ils représenteront ensuite Maurice au Festival International Kreol 2016 aux Seychelles.

Il avait promis d’interpréter ses hits les plus connus et il a tenu sa promesse pendant presque trois heures. Krishnakumar Kunnath, plus connu sous le nom de KK, soutenu par quatre musiciens époustouflants, a captivé l’auditoire du centre Swami Vivekananda, le dimanche 31 janvier, lors d’un concert unique chargé d’énergie.

Il y a huit ans, le DJ français David Vendetta frôlait pour la première fois les platines mauriciennes. Le week-end dernier, cette pointure de house music était de retour, dans le cadre du festival Future Land 2016, organisé par Les Enfants Terribles. C’est à Port Chambly, peu après son arrivée, que le DJ s’est entretenu avec Scope, pour parler de ses projets et partager sa perception sur l’évolution du métier de deejay.

Les 4 et 5 février, la belle Réunionnaise Maya Kamaty sera à l’Institut Français de Maurice pour animer des Masterclasses de présence scénique et d’interprétation. Lors d’un entretien téléphonique qu’elle a accordé à Scope, l’interprète du titre Écris-moi revient sur ses voyages dans le cadre de la promotion de son premier album, Santié Papang. Elle nous parle également de ses nouvelles fonctions de professeur de chant et évoque son prochain album.

TurfProgramme & Résultats

L’entraîneur Shirish Narang change de fusil d’épaule et vise une meilleure deuxième saison au Champ de Mars. Après le départ de son Stable Supervisor Preetam Daby, il cherche un remplaçant. Avec Nathalie Henry à ses côtés, il cherche aussi à muscler ses effectifs.

Doit-on effectivement croire que la situation n’est plus au beau fixe à la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC) de Roshi Badhain? Tout laisse croire que oui puisque selon les...

Comme on le sait, Paul Foo Kune conteste la décision du Mauritius Turf Club de ne plus vouloir de lui comme propriétaire de chevaux. Il est représenté par un panel d...

04 déc 2015

Le Mauritius Turf Club, qui était en présence de deux demandes de nouvelles écuries pour la saison 2016, a tranché hier. Le board des administrateurs, sous la présidence de Jeenarain Soobagrah, n’accordera pas de licence d’entraîneur à Simon Jones, jusque-là attaché à l’écurie Shailesh Ramdin, et au Mauricien Hurry Hurchand, qui exerce comme assistant-entraîneur chez Tony Rivalland en Afrique du Sud.

Nooresh Juglall prend la direction de Maurice pour récupérer d’une fêlure au niveau de la colonne vertébrale. Le Mauricien sera absent des pistes pour au moins cinq semaines, soit une plus longue période qu’on ne pouvait penser à l’origine suite à sa chute sur Silver Star lors d’un barrier trial le 12 janvier à Singapour.

La saison hippique 2015 a pris fin officiellement le dimanche 6 décembre dernier avec la tenue de la traditionnelle journée internationale. Une saison riche en événements qui a vu le sacre de l’entraînement Gujadhur, son deuxième des temps modernes après celui de 2012. Comme le veut la tradition, Week-End revient sur les moments forts qui ont marqué le dernier exercice.

L’appel du jockey Jeanot Bardottier de ses sanctions pour sa monte sur Roman Manner (samedi 24 octobre) a été entendu cette semaine. L’appel a été rejeté, et sa suspension de 10 journées et son amende de Rs 50 000 sont donc maintenues. Du coup, l’ancien jockey de Ramapatee Gujadhur se voit théoriquement sur la touche en 2016.

Le message donné par le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth aux deux Britanniques George Ben Gunn et Paul Scotney  est plusque simple : «Clean up that mess once for all». Lors de leur rencontre avec le board du  Mauritius Turf Club la semaine d'avant,  les deux Britanniques ont d'abord voulu être rassurants.