photo d'illustration

Les primes brutes en hausse de 17%

Malgré l’environnement financier difficile créé par la COVID-19, les fondamentaux et la solvabilité de la MUA restent solides. Le groupe a d’ailleurs publié son bilan financier pour l’année fiscale se terminant au 31 décembre 2020 et son chiffre d’affaires (primes brutes) est en hausse de 17%, soit Rs 5,2 milliards (comparé à Rs 4,4 milliards en 2019). Toutefois, ses bénéfices nets après impôts sont en baisse de 18%, à Rs 365 millions, comparé à Rs 444 millions en 2019.

La direction du groupe explique que la MUA a « fait preuve d’une forte résilience » et que sa performance est attribuable aux résultats opérationnels favorables enregistrés à Maurice de même qu’en Afrique de l’Est. Le bénéfice enregistré par Saham Kenya, pour les six mois après l’acquisition, a contribué positivement à la profitabilité du groupe. En revanche, la baisse dans le bénéfice de la MUA Life Ltd (Rs 85 millions, contre Rs 187 millions en 2019) a impacté le bénéfice net du groupe. Le bénéfice par action s’est élevé à Rs 7,24 (2019 : Rs 8,45) et le bénéfice dilué par action à Rs 7,19 (2019 : Rs 8,42). L’actif net par action s’est élevé à Rs 70,66, contre Rs 62,97 au 31 décembre 2019, soit une augmentation de 12%.

Les revenus de l’assurance générale à Maurice (via sa filiale The Mauritius Union Assurance Company Ltd) se sont élevés à Rs 2,4 milliards, soit une hausse de 3,4%. Le bénéfice net après impôts a enregistré une hausse de 33%, s’établissant à Rs 256 millions (contre Rs 193 millions en 2019), et le bénéfice d’exploitation, une hausse de 94%, s’établissant à Rs 214 millions (contre Rs 110 millions en 2019). La performance du groupe a été stimulée par une croissance robuste de l’assurance santé et l’assurance automobile, à la fois en termes de taille moyenne des primes, de renouvellement des polices et de ventes de nouvelles polices, ainsi que par une baisse des charges d’exploitation et des sinistres.

Les restrictions de voyage et la fermeture des frontières ont entraîné une baisse de la performance dans les segments non automobiles, tels que l’assurance voyage. Les revenus de la MUA Life Ltd, la filiale assurance-vie, ont augmenté de 19% pour atteindre Rs 1,3 milliard. En dépit du Lockdown, les nouvelles ventes ont atteint un niveau record de croissance, soit 35%. La COVID-19 a eu impact sur les résultats d’exploitation : ils ont été considérablement affectés par une augmentation de Rs 108 millions des réserves en raison de la baisse du rendement des investissements, liée à la chute des taux d’intérêt et de la valeur des actions.

L’acquisition par la MUA Ltd de Saham Kenya par le biais de sa filiale locale, MUA Assurance (Kenya) Ltd, en juillet 2020, a contribué à hauteur de 18% à la croissance totale de 42% des primes brutes acquises par les filiales d’Afrique de l’Est. Cependant, leurs résultats ont été affectés par des coûts de transaction uniques de Rs 24 millions liés à cette acquisition et des pertes de change équivalant à Rs 12 millions sur le prêt contracté par la MUA Ltd pour la financer. Le changement de politique comptable au Kenya et en Tanzanie a eu un impact négatif supplémentaire, qui s’est chiffré à Rs 27 M.

« Notre plan de continuité des activités et nos investissements dans les technologies de l’information au fil des ans ont bien aidé le groupe en 2020, en particulier pendant le Lockdown, où notre écosystème commercial numérique a été largement utilisé pour fournir aux clients un soutien rapide et efficace », explique Bertrand Casteres, Group CEO. L’émission de droits de 5 010 000 nouvelles actions ordinaires annoncée en août 2020 a été entièrement souscrite avec un produit total de Rs 415,8 millions utilisé pour refinancer l’acquisition de Saham Kenya.

Malgré l’environnement financier difficile créé par la COVID-19, les fondamentaux et la solvabilité de la MUA restent solides. Le groupe s’est lancé dans son prochain plan stratégique triennal, Transition 2023, confiant dans sa capacité à rester résilient, à s’adapter à l’évolution des conditions du marché et à continuer à produire des résultats solides. « Nous sommes convaincus que notre stratégie, qui aligne les intérêts de toutes les parties prenantes avec ceux de nos clients et de la société, est fermement ancrée dans notre raison d’être en tant qu’assureur. Plus que jamais, nous nous engageons à mettre l’accent sur la prévention, la protection et l’investissement responsable », poursuit Bertrand Casteres.