Anwar Husnoo, responsable du National Disaster Risk Reduction and Management Council (NDRRMC), a effectué une visite au poste d’opération de Blue Bay après qu’un vraquier, Wakashio, s’est échoué sur les récifs au large de Pointe d’Esny, hier, samedi 25 juillet.

« Notre crainte est qu’il y ait une fuite d’huile. Pour l’heure, aucune trace d’huile n’a été détectée. L’éventualité de transférer l’équipage était aussi une de nos préoccupations. Le ministère de la Santé a donc été contacté pour trouver un centre de quarantaine en cas de besoin », a déclaré le responsable du NDRRMC.

Anwar Husnoo affirme, de plus, que les autorités ont d’ores et déjà contacté une societé de récupération pour le sauvetage du navire.

Les « lagoon booms » (bouées) déployées par la NCG, la SMF le GIPM ont été enlevées pour l’instant. Elles ont été placées dans camion étant donné que, pour l’heure, il n’y a pas de fuite d’huile.

Pour rappel, le vraquier est sorti du port de LIANYUNGANG en Chine depuis le 4 juillet selon les informations recueillies sur le site de marinetraffic.

La National Emergency Operations Command (NEOC) a été activée et les opérations sont suivies avec la Police, la National Coast Guard, la Special Mobile Force, le ministère de l’Environnement et celui de la Pêche.