Une opération de la Tracking Team du Passport & Immigration Office a permis d’arrêter 31 travailleurs étrangers, majoritairement des Bangladais, en situation illégale à Maurice, ce jeudi 14 janvier.

Six personnes ont été arrêtées dans la région de New Grove et 25 autres dans la région de Goodlands. Pour ce faire, deux équipes, l’une basée à l’aéroport et la deuxième à Port-Louis, ont été déployées à 3h du matin dans ses deux régions avant de prendre fin aux alentours de 7h30.

Selon l’ASP Narendrakumar Boodhram du PIO, cette première opération de l’année était basée sur des renseignements obtenus par les officiers du PIO auparavant.

« Nous avons également remarqué que plusieurs personnes se sont retrouvées en situation illégale dûes aux répercussions de la COVID-19. Se trouvant en confinement, ces derniers n’ont pu renouveler leur permis ou leurs visas », a déclaré l’ASP.

Le PIO fait d’ailleurs ressortir que depuis certains temps, plusieurs travailleurs étrangers quitteraient leur poste à l’usine pour le secteur de la construction, le salaire étant plus attractif.

Narendrakumar Boodhram lance ainsi un appel aux employeurs et aux employés étrangers à Maurice, d’utiliser les facilités mises en place par le gouvernement, dont le renouvellement du permis directement en ligne.

Il ajoute aussi que certaines compagnies d’aviation offrent des facilités de rapatriement malgré la fermeture des frontières à Maurice.

L’ASP affirme de plus qu’une enquête sera faite auprès des travailleurs étrangers arrêtés aujourd’hui, afin de déterminer si ces derniers sont liés à du trafic humain. À cet effet, l’affaire sera transmise à la CID.

À savoir que depuis le début de l’année, 26 personnes en situation illégale ont été arrêtées et se trouvent au Detention Centre du Chaland.