Chetan Gungadeen, 27 ans, s’inscrit dans la catégorie des jeunes entrepreneurs qui ont trouvé des idées d’entreprise à la suite de leur premier emploi. En effet, après sa scolarité secondaire, il a pris de l’emploi comme serveur dans un hôtel, où il a développé une passion pour le métier ainsi que pour la restauration. Aujourd’hui, il est devenu directeur d’une petite entreprise locale Silver Service Catering.Sise à Arsenal, Silver Service Catering est une petite entreprise spécialisée dans la restauration événementielle et le “catering”. Le but de Chetan Gungadeen, le directeur de l’entreprise, c’est d’offrir une panoplie de services pour un événement en proposant des serveurs, des collations et des couverts, entre autres. Grâce à son savoir-faire, Chetan Gungadeen peut facilement gérer la restauration et le “catering” pour tout événement de grande ampleur, à savoir des cérémonies de lancement, des séminaires et même des événements ministériels. D’ailleurs, cette PME a eu la chance d’offrir ses services lors de la cérémonie de pose de la première pierre à Côte-d’Or.

Chetan Gungadeen

Chetan Gungadeen est un jeune homme ambitieux qui aspire à devenir un entrepreneur réussi à Maurice. Après la Form V au collège d’État de Triolet et le HSC au collège de DAV, à Morcellement Saint-André, Chetan prend de l’emploi comme serveur dans un des meilleurs hôtels de luxe à Maurice. « C’était en 2011. Je me suis inscrit à l’Université de Technologie de Maurice pour des études tertiaires. En attendant une réponse, j’ai pris de l’emploi comme serveur dans un autre hôtel. Ce métier m’a fait découvrir la beauté et la valeur de la restauration et du Catering. En 2012, j’ai démarré mes études tertiaires en gestion et marketing à l’UoM. Deux années plus tard, un ami et moi avions décidé de monter un groupe de serveurs pour des mariages. Nous avons fait appel à des jeunes et les contrats ont commencé à pleuvoir. C’est alors que le groupe a été baptisé Silver Service Catering », relate Chetan.
Peu de temps après, son ami décroche un emploi sur un paquebot de croisière et Chetan prend le contrôle du groupe. Puisqu’il s’occupait seul de la gestion, le jeune homme a décidé de le transformer en une entreprise et a ainsi apporté de nouveaux concepts. « À la création du groupe, nous ne prenions que des contrats pour servir à des mariages. Quand j’ai pris le contrôle, j’ai voulu me tourner vers les événements Corporate. Pour commencer, j’ai effectué un Grooming de mes serveurs et je leur ai offert une formation. De plus, j’ai été très sélectif parmi les serveurs. Ensuite, je me suis rendu en Chine pour l’acquisition d’équipements pour la restauration et le Catering. Et pour finir, j’ai diversifié mes offres en ajoutant des collations à la liste des services. Depuis, Silver Service Catering est devenue une petite entreprise locale », affirme le jeune entrepreneur.

 

Le Chef Sharvin Neermul

En 2018, grâce à Michael Anseline, de Echobox Mauritius, il a décroché le contrat pour la restauration événementielle et le “catering” pour la cérémonie de pose de la première pierre du complexe sportif de Côte-d’Or. « Grâce à lui, j’ai fait mes premiers pas dans la catégorie Corporate. À la cérémonie de Côte-d’Or, j’ai même eu l’occasion de servir le Premier ministre moi-même. C’était une belle expérience », soutient le jeune homme.
Faisant ses premiers pas dans un univers plus professionnel, Chetan réalise vite l’importance d’offrir des services de qualité, et plus professionnels. « J’ai commencé à collaborer avec des chefs pour offrir des VIP Snacks. Plusieurs autres grands événements ont suivi par la suite, à savoir des séminaires et des événements ministériels », fait-il ressortir. Chetan démarre par la suite une collaboration avec le chef Sharvin Neermul pour tous ses plats et collations. « Ce chef est capable de préparer n’importe quel plat. Il fait plusieurs types de cuisine et, depuis que nous travaillons ensemble, ma compagnie est devenue l’une des plus prisées à Maurice », indique le jeune entrepreneur.Chetan raconte que son parcours d’entrepreneur « n’a pas été facile ». Fils du défunt Ashok Gungadeen, ancien chef ingénieur mécanique à la Central Water Authority (CWA), il a eu du mal à convaincre son père d’accepter son domaine. « Mon père n’approuvait pas mon choix de devenir entrepreneur. Il avait une autre vision. Il voulait que je devienne comme lui, travailler dans une organisation de renom et avoir un salaire fixe à chaque fin de mois. Mais je lui ai fait comprendre que je voulais créer mon propre chemin. Après plusieurs discussions à ce sujet, il a enfin accepté, sauf qu’il n’est plus là pour savourer mon succès », précise Chetan.

Quand il a lancé la compagnie, Chetan ne pouvait employer que dix serveurs. Aujourd’hui, Silver Service Catering en compte une trentaine, tous formés pour assurer un service de qualité. Pour Chetan, il est important que ses serveurs puissent communiquer avec des clients pour leur fournir des détails sur les nourritures qui sont servies. Pour cela, il faut que les serveurs puissent maîtriser l’anglais et le français. Pour lui, les serveurs doivent aussi pouvoir communiquer facilement avec les clients pour les mettre à l’aise. Autre critère à satisfaire pour faire partie de l’équipe de Silver Service Catering : une personnalité plaisante, joviale et courtoise, d’où l’importance de la formation à ses serveurs.
Ayant atteint son objectif dans le monde “corporate”, Chetan tente une nouvelle aventure et devient maintenant “event planner”. « Outre les services de restauration événementielle et de Catering, ma compagnie offre aussi des services supplémentaires, comme des animations musicales (karaoké et spectacles de danse), des matériaux pour le dressage des tables et chaises et la sonorisation, entre autres. Je propose ce service pour faciliter l’organisation des événements. Ainsi, les clients sont débarrassés de toute angoisse », dit-il.

Par ailleurs, Chetan relate que son père faisait du social et s’intéressait à la politique. « Il voulait devenir membre du Parlement mais il n’a pas réussi. Depuis que je suis petit, il me parle du social et de la politique. Je vais emboîter ses pas. D’ailleurs, je fais déjà du social. J’ai fondé une Ong, à Arsenal, qui vient en aide à des étudiants issus des milieux vulnérables et qui ne peuvent financer des études avancées. De plus, j’essaie d’inculquer la discipline en ces étudiants en leur offrant un emploi dans mon entreprise. En ce qui concerne la politique, je compte bien m’engager dans ce domaine à l’avenir », soutient notre jeune entrepreneur.

Enfin, comme projet d’avenir, Chetan fait ressortir qu’il aspire à faire que son entreprise devienne l’une des meilleures dans le domaine de la restauration événementielle à Maurice. Il veut aussi pouvoir organiser un grand événement accueillant plus de 1 000 personnes en vue d’offrir ses services de qualité et ainsi augmenter sa popularité sur le marché. Sur le plan social, il souhaite offrir son aide à un plus grand réseau de jeunes et a pour projet de distribuer des repas chauds à des sans-abri au quotidien.