- Publicité -

Accident à Ébène : Libéré, Adrien Duval parle de détention illégale

Après une nouvelle nuit en cellule policière à la suite d’un accident de la route le mercredi 21 septembre, Adrien Duval a obtenu la liberté conditionnelle ce vendredi 23 septembre après avoir fourni une caution de Rs 3000 et signé une reconnaissance de dette de Rs 15 000 en cour de Rose-Hill. Son ami, William Martin a lui aussi obtenu la liberté conditionnelle.

- Publicité -

« Mo soulagé ki pa finn gayn bann blessure plus grave dan sa aksidan-la. Mo finn donn mo version des faits à la police. mo serein. Mo passager William Martin finn detenu sans aucune charge et à la dernière vinn avec enn foss charge de complot. Enn complot ki zame pa finn ena et zame pa pou kapav explike osi. Pareil pour moi. (…) Se uniquement apre ki mo finn donn mo version ki zot inn dir mwa ki pe aret mwa pou enn charge de complot. Mo konsidere ki sa detention-la li illegal », devait déclaré Adrien Duval à sa sortie du tribunal de Rose-Hill.

Il a cependant refusé de répondre aux questions de la presse sur ce qui s’est passé le jour de l’accident et son refus de se soumettre à l’alcooltest.

Pour rappel, dans la soirée du mercredi 21 septembre, la voiture de l’ex-député et fils du leader de l’opposition, Adrien Duval, a été impliquée dans un accident de la route.

La Mercedes (immatriculée AD 2014) appartenant à l’ex-député a heurté une voiture, qui a fini les quatre roues en l’air sur le côté gauche de la route. La conductrice de la voiture a été légèrement blessée et a été évacuée par sa famille.

Entre-temps, la police a été mandée sur place. L’ami d’Adrien Duval, un dénommé William qui se trouvait sur place a été conduit au poste de police de Rose-Hill. Alors que ce dernier a été récupéré par une voiture privée.

À la station de police, le député aurait refusé le test d’alcoolémie et les deux amis ont gardé le droit au silence. Son ami, un consultant de Pereybère, a passé la nuit en cellule policière. Un test dalcoolémie à l’Ethylotest a révélé 64mg.

Selon des témoins sur le lieu de l’accident, la police aurait reçu deux versions contradictoires d’Adrien Duval quant à son implication ou non dans l’accident où sa voiture est directement impliquée.

Concernant la conductrice de la Suzuki, elle a été conduite à la clinique Wellkin pour des soins. Elle a aussi été soumise un test d’alcoolémie, dont le résultat s’est révélé négatif.

Réagissant à travers sa page Facebook, son père, Xavier Duval, leader de l’opposition a déclaré qu’il « laisse la justice faire son cours » et « je condamne avec force la façon de faire du gouvernement, qui par tous les moyens possibles, essaie de politiser cette affaire ».

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour