La soeur de la fillette de 3 ans, victime d’agression sexuelle à Cité Anoska, a déclaré avoir été abusée sexuellement il y a quelques semaines.

Le lundi 29 juin, le rapport de Sudesh Gungadin, chef du département médico-légal de la police, a conclu que la fillette de 3 ans avait été blessée aux parties intimes. Sa soeur, âgée de 9 ans, a également été soumise à des examens.

Dans une déclaration à la police, elle a indiqué qu’un individu aurait sexuellement abusé d’elle il y a quelques semaines à Cité Anoska, pendant que sa mère assistait à une fête.

Les services sociaux ont récupéré ses autres enfants chez une tante à Chemin Grenier.

Les victimes ont été placées sous observation à l’hôpital de Rose-Belle.

C’est dimanche après-midi que la mère de la fillette a averti la police après avoir découvert que sa fille de trois ans saignait des parties intimes. La fillette a été admise hospitalisée et soumise à des examens médicaux. Ses vêtements ont été sécurisé comme pièces à convictions.

Hier, un suspect, un habitant de la localité âgé de 36 ans, a été arrêté et placé en détention au poste de police de Curepipe. Ce dernier a été traduit en justice avant de retourner en cellule. Sa prochaine comparution est prévue le 6 juillet.