- Publicité -

Grand-Baie : Un butin de Rs 1 M d’objets volés recouvré chez un jeune (21 ans)

– Pooven Curpanen avoue faire partie d’un réseau de malfaiteurs, ayant commis une cinquantaine de cambriolages dans le Nord

- Publicité -

Les Field Intelligence Officers (FIO) de la Northern Division sont tombés sur une caverne d’Ali Baba. En effet, une centaine d’objets volés ont été retrouvés chez Pooven Curpanen (21 ans). Le butin est évalué à plus Rs 1 million. Cet habitant de Camp-Carol, Grand-Baie, avouée faire partie d’un réseau qui aurait commis une cinquantaine de cambriolages dans le Nord.

Les délits comprennent des vols à l’arraché, vol sous la menace d’armes ou encore cambriolages dans des maisons. La police est sur la piste de plusieurs suspects dont les identités ont été révélées par le jeune homme. C’est sur la base de renseignements que l’équipe du Detective Inspector Gunga, assistée du sergent Arnasala, a appris que Pooven Curpanen tentait de vendre divers objets au marché noir. Des clients venaient dans son “magasin” pour choisir des items qui se vendaient à un prix relativement bas.

En entrant chez lui, la police est tombée sur une multitude d’objets volés qu’il a fallu au moins trois véhicules de police pour tout emporter. Les articles que le jeune homme mettait en vente comprenaient des outils de construction, des accessoires sanitaires, des ustensiles de cuisine, des lampes, des objets de décoration, des bouteilles d’alcool, des verres et plats, des vêtements, bonbonne à gaz, télé, ventilateur, entre autres.

Des bijoux, notamment des chaînes en or et en argent, des bracelets, des anneaux et des pendentifs, en provenance de ces vols, étaient également proposés aux éventuels clients. Et pour ce qui est d’objets électroniques, la police a mis la main sur dix portables de divers modèles, un iPod, deux montres, une caméra et un casque de musique.

Le butin a été transportés au quartier général de la Northern Division à Piton où Pooven Curpanen a été soumis à un interrogatoire. Il a confirmé sa participation à plusieurs vols, mais il n’a raconté que deux pour le moment. En septembre, il s’est rendu dans une maison à Pereybère où ses complices et lui ont fait main basse sur une caméra, un ordinateur portable, des chaussures, des vêtements, des verres et un Juice mMxer. Le tout évalué à Rs 65 000. Et le 20 octobre, il a pris une bonbonne de gaz coûtant Rs 1 200 chez une habitante de Grand-Baie.

Le jeune homme a demandé du temps pour se arppeler de ces différents vols commis. La police estime que ce n’est qu’une partie du butin qui a été retrouvée chez lui et que ses complices dissimuleraient d’autres objets volés. Le butin amassé par ce réseau pourrait être plus conséquent. Sans compter que les susoects ont déjà écoulé une partie au marché noir.

Après une nuit passée en détention au poste de police de Piton, Pooven Curpanen a été inculpé au tribunal de Rivière-du-Rempart, hier. Les enquêteurs tentent de comprendre le mode opératoire de ce réseau. À ce stade, ils ont compris que les malfrats ciblaient des maisons temporairement inoccupées. Ils attendent toujours des explications du jeune homme sur la façon dont ils ont procédé pour les vols à l’arraché. Cette enquête se poursuit sous la supervision de l’ASP Juman.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour