- Publicité -

Négatif après un test à l’hôpital Jeetoo : Un manager succombe à une Covid-19 Pneumonia

Possible enquête pénale pour négligence médicale dans des cas de décès au Covid suite à un renvoi de l’hôpital

- Publicité -

Des questions se posent sur les risques d’auto-isolement à la maison après le décès d’un habitant de Vallée-des-Prêtres (32 ans) lundi après-midi. Le Dr Sunnassee, Police Medical Officer, a en effet attribué son décès à une Covid-19 Pneumonia. Pourtant, la victime s’était rendue à l’hôpital Jeetoo le 19 octobre car elle ne se sentait pas bien, et avait alors été testée négative au Covid-19.

« Nous allons solliciter des explications auprès des autorités concernées bientôt. Nous sommes en deuil pour le moment, mais la famille se réunira en vue de se mettre d’accord sur la marche à suivre », a déclaré un de ses proches. La sœur de la victime a d’ailleurs fait une déclaration au poste de police d’Abercrombie en ce sens, et en vue de démarches à venir.

La victime, manager dans une importante compagnie textile de l’île, est tombée malade le 18 octobre. « Il avait de la fièvre et avait moins de force que d’habitude », explique un proche. Le trentenaire et son épouse se sont alors rendus à l’hôpital pour effectuer un test. « Il a été testé négatif au Covid, mais son épouse, elle, était positive, quoi que ne présentant aucun symptôme. » Le personnel de Santé a dès lors laissé le couple regagner son domicile, bien que demandant à mari et femme de s’isoler 10 jours. En sus de cela, le trentenaire devait prendre des médicaments, notamment du paracétamol.

Sauf que, lundi, l’état de santé du manager s’est détérioré et il ne pouvait plus bouger. « Nous avons appelé le Samu. Lorsque le médecin est arrivé, il a constaté qu’il avait déjà rendu l’âme », ajoute le proche. La police a été alertée et, suivant le protocole sanitaire et sur les instructions du Dr Sudesh Kumar Gungadin, la victime a été emmenée à la morgue de l’hôpital Jeetoo en vue d’une autopsie. Ses funérailles ont eu lieu lundi soir à Riche-Terre.

« Son épouse est affectée par son décès. Elle est toujours en isolement à la maison. C’est elle qui s’occupait de lui lorsqu’il était mal en point. » Même si celle-ci était positive au Covid, « elle n’avait pas le choix », explique la famille. « Si lopital ti admet li de/trwa zour kan li pa ti pe santi li bien, kapav li pa ti pou al infekte ek al agrav so ka », lancent ses proches.

Indépendamment de ce cas dramatique de décès au Covid-19, lors des échanges sur la Private Notice Question du leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, sur des cas de renvoi de l’hôpital suivi de décès, le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, a été catégorique. « This is clearly a case of medical negligence. Si le leader de l’opposition est en présence d’informations, il n’a qu’à venir de l’avant avec une complainte et je donne des instructions formelles au ministère en vue d’instruire une enquête de négligence médicale », fait-il comprendre.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour