Photo illustration

Le gouvernement travaille « très dur » pour sortir Maurice de la liste noire de l’Union européenne. Jeudi dernier, une visioconférence a réuni les autorités françaises et les équipes techniques mauriciennes en vue de tout mettre en œuvre pour que Maurice soit enfin « fully compliant ».

Localement, des réunions ont eu lieu avec des représentants du corps diplomatique européen. En outre, des experts sont attendus pour aider le pays à combler ses “deficiencies”. Ces derniers sont attendus au pays le mois prochain.

Des “site visits” sont également prévues et le gouvernement souhaite présenter un rapport dans les plus brefs délais. Au ministère des Affaires étrangères, on dit vouloir s’assurer qu’il n’y a pas d’“extra top-up criteria”. Quoi qu’il en soit, l’objectif est de sortir de la liste noire « by the end of 2020 ».