Photo illustration

Le coût pour le contrôle technique des véhicules, communément connu comme le test de “fitness”, dans les centres de vérifications privés passera à Rs 600 à partir de ce mercredi 1er juillet. Le gouvernement a en effet enlevé la subvention accordée aux trois centres de “fitness”, soit SGS à Forest-Side, Autocheck à Plaine-Lauzun et Eastern Vehicle Examination Station à Laventure, comme annoncé dans le budget 2020-2021.

Cette décision a d’ailleurs été entérinée lors de la réunion du Conseil des ministres de vendredi dernier à travers des amendements apportés aux. À hier, un automobiliste payait Rs 400 pour le test de “fitness”. Ce tarif comprenait un subside de Rs 200 du gouvernement alors que Rs 80 revenaient aux centres de “fitness”. Les Rs 120 restantes étaient destinées à la Mauritius Revenue Authority.

Pour les trois centres de “fitness”, il ne s’agit nullement d’une augmentation qui ira dans leurs caisses. On explique que c’est le public qui doit désormais payer pour le subside enlevé alors que les centres de “fitness” devront, eux, continuer à se conformer aux taxes imposées. Dans la foulée, les poids lourds et les motos seront également touchés par cette hausse. Les nouveaux tarifs pour les poids lourds et les motos passent ainsi à Rs 750 et 300, respectivement. Cette nouvelle ne réjouit pas les automobilistes car chacun n’a pas les mêmes critères à respecter pour ces contrôles techniques. Les voitures neuves doivent passer le test après sept ans alors qu’une voiture de plus de 20 ans doit être soumis à ce contrôle chaque six mois. Un certificat de “fitness” est valable pour une période d’un ou deux ans, selon l’état du véhicule.