Après Bollinger (trois semaines) plus tôt cette saison, Akash Aucharuz restera sur la touche pendant deux journées pour une faute commise sur Stageworld

Une demi-douzaine d’enquêtes ont été ouvertes par les Racing Stewards hier matin. Si deux jockeys ont été réprimandés (Allyhosain-What A Kid) et (Rama-Siver Song), Akash Aucharuz a, lui, eu moins de chance.

En effet, il a été épinglé pour sa monte sur la partie initiale de la deuxième course alors qu’il était associé au vainqueur Stageworld. Le Mauricien a été suspendu pour une durée de deux journées sous le règlement 208 (f) pour careless riding. Fait assez rarissime pour le signaler, les RS se sont entretenus avec le cavalier brésilien Ivaldo Santana en privé. Les montes d’Alvinio Roy (Italian Way) et Quest For Good (Ramsamy) sont passés under notice.

C’est peu après le départ qu’Akash Aucharuz a commis la faute sur Stageworld. Il s’est rabattu trop rapidement lorsqu’il a voulu prendre la position tête et corde, et il a incommodé Free To Win qui se trouvait à son intérieur. Ce dernier a dû être repris par son cavalier. Le panel a estimé que le cavalier aurait pu faire preuve de plus de patience avant de se rabattre et l’ont sanctionné d’une mise à pied de deux journées.

Retrouvez l’article au complet dans l’édition du Mauricien du 13 octobre.