Photo archive

La date du 13 (hier) ne porte pas malchance, du moins à Karis Teetan. À 30 ans, le jockey mauricien, qui depuis début septembre 2020 entame sa septième saison à Hong Kong, a franchi un cap significatif de sa carrière de jockey professionnel. Il a franchi la barre des 400 victoires à la faveur d’un beau triplé sur l’hippodrome de Sha Tin. Avec 917 gagnants à son escarcelle, amassés en Afrique du Sud, à Maurice, à Singapour, en Corée du Sud et au Japon, le Maurician Magician file désormais vers le chiffre magique des 1000 victoires.
« I couldn’t believe it, I didn’t even know to be honest, but it’s something special and it takes a lot of hard work. I didn’t even know but it’s something that will encourage me now to work harder and look forward to more winners », a-t-il déclaré à la presse hongkongaise après sa brillante démonstration d’hier. Avec 93 gagnants (son meilleur score jamais réussi en une saison à Hong Kong) lors de la dernière édition qui s’est achevée le mois dernier, Teetan aura signé hier son deuxième succès en Groupe 1 en quatre jours. « C’est un vrai plaisir de travailler avec tous les entraîneurs, propriétaires et tous ceux impliqués sur place à Hong Kong. I’m really enjoying it and I just hope it keeps rolling. Je n’ai jamais compté les vainqueurs. Je veux simplement remporter le maximum de victoires. 400 est un gros chiffre à ce stade de ma carrière, mais j’ambitionne de l’améliorer », lâchait un Teetan aux anges.

Teetan avait démarré tôt sa journée dominicale, frappant dans l’épreuve d’ouverture avec Handsome Rebel, entraîné par Tsui Yu-Sak. Mais c’est Will Power (sa deuxième victoire du jour) qui lui a offert son 400e gagnant. Ce cheval, révélation de la saison passée avec trois victoires et 28 points glanés à l’échelle des valeurs, signait hier son premier succès en classe 3. « Will Power est maintenant plus mature. Il portait hier le top weight, mais son entraîneur Douglas Whyte a accompli lui aussi un gros travail avec Will Power. C’était un plaisir pour moi de le monter en course. I’ve been doing a lot of work with him in the morning and, of course, Douglas (Whyte) has been good to me and putting me on a few horses in the morning », renchérit le Mauricien, lequel a conclu son après-midi mémorable par une troisième victoire, cette fois avec Circuit Glory, de l’entraînement Tony Cruz.

Karis Teetan compte maintenant six gagnants dans cette nouvelle saison, vieille de seulement deux journées. Il passe à la deuxième place, le fauteuil de leader étant toujours occupé par le champion en titre, l’Australien Zac Purton, avec sept victoires, dont une seule acquise hier. Le Brésilien Joa Moreira (deux victoires hier) est troisième avec cinq réussites. Tout ce beau monde retourne à la compétition mercredi à Happy Valley.