Les sportifs posant aux cotés des représentants des sept nouveaux sponsors

Cette liste est attendue avec impatience ! Ce sont ainsi Noemi Alphonse, Anais Angeline, Brigila Clair, Roberto Michel, Eddy Capdor et Denovan Rabaye (handisport), les judokas Winsley Gangaya et Tracy Durhone, la cycliste Kimberley Lecourt de Billot et le boxeur Merven Clair les premiers boursiers de la Team Paris 2024.

L’objectif étant de mettre ces athlètes dans de meilleures conditions afin de parvenir à réaliser de grandes choses aux Jeux Olympiques de 2024. « Ce n’est pas une liste définitive mais dynamique. Rien n’est acquis. Il faudra mériter sa place. Préparez vous à vous battre », a indiqué Stephan Toussaint lors de la présentation officielle jeudi au complexe sportif de Côte d’Or. Notre interlocuteur précise toutefois que d’autres sportifs intégreront la Team. Dominique Filleul, président du Comité Horizon Paris 2024 a lui indiqué que le soutien par athlète annuellement se chiffre à « Rs 1,2 millions. Pour ceux ayant des sponsors et qui bénéficient déjà de subventions, nous allons davantage nous concentrer sur les stages et compétitions à l’étranger. D’autres pourraient avoir besoin d’équipements. Nous allons étudier cas par cas, selon les demandes et besoins des boursiers », a-t-il ajouté.

Les nouveaux partenaires du projet sont Courts Mammouth, Cap Tamarin, Quality Beverages Ltd, Rent A Sign et Ichos Production (gold sponsors) et ABC Automobile (bronze). Ashok Sonah de Courts a précisé que « Notre entreprise vise à changer la vie des Mauriciens. C’est pour cette raison que nous nous sommes associés à ce projet pour cette fois, changer la vie de nos sportifs. La devise de Courts Mammouth est d’ailleurs « Putting customers first », ce qui explique notre réussite et notre longévité. Nous allons maintenant mettre ces sportifs en avant pour qu’ils puissent briller de mille feux à Paris. » Georges Talbotier de Cap Tamarin a lui souligné que « c’est un honneur de faire partie de ce projet. Nous prônons un niveau d’excellence et quoi de mieux que les JO pour rester sur cette lancée et ainsi aider les boursiers à atteindre leurs objectifs. » Azim Currimjee de Quality Beverages Ltd a pour sa part confessé que « le sport est un vecteur de valeurs et contribue à un train de vie beaucoup plus sain. Quality Beverages Ltd a, à cœur de favoriser le sport et nous sommes fiers de nous associer à un évènement d’une envergure planétaire. »

Même son de cloche du côté d’ABC Automobile. « Nous croyons dans le potentiel des athlètes mauriciens et nous sommes partisans des moments forts. D’ailleurs, en 2003, nous avions été le transporteur officiel pour les Jeux des Îles de l’Océan Indien (JIOI). Nous sponsorisons la handisportive Noemi Alphonse qui demeure une ambassadrice exceptionnelle et une athlète de premier choix. Ces trois prochaines années passeront iront très vite », estime Dean Ah-Chuen. Thierry Serret, de Rent A Sign Bridging Audiences a parlé de « talent locaux au niveau culturel et sportif. À notre niveau, nous sommes très fier de ce partenariat et nous voulons mettre en lumière ces sportifs. »

Ashley Munisamy de Ichos Production a avoué pour sa part que « Nous prônons l’excellence et nous nous démarquons par le haut standard de nos prestations audiovisuelles. Nous voulons apporter notre pierre à l’édifice de Paris Horizon 2024 car les JO restent le graal planétaire des athlètes de haut niveau. Nous avons à cœur d’apporter notre contribution aux athlètes. »

La Team PARIS HORIZON 2024

Merven Clair (Boxe), Kimberley Lecourt de Billot (Cyclisme), Winsley Gangaya, Tracy Durhone (Judo), Noemi Alphonse, Anais Angeline, Brigila Clair, Roberto Michel, Eddy Capdor, Denovan Rabaye (handisport)

Kimberley Lecourt de Billot (Basé en Afrique du Sud)

« Une belle motivation »

 « Je tiens à dire un grand merci et je suis très heureuse de faire partie des boursiers pour Paris Horizon 2024. Je suis consciente des espoirs placés en moi et ça me galvanise. Mes efforts et mon travail sont récompensés et c’est une belle motivation. Je compte donner à fond aux entraînements et aux différentes courses pour faire honneur à tous ceux qui me soutiennent, ainsi qu’au quadricolore. »

 Noemi Alphonse, handisportive

 « Décrocher une médaille, peu importe sa couleur »

 « Je suis très contente. C’est l’heure maintenant de tripler les entraînements. Mon objectif pour le moment est d’accrocher la finale des Jeux Paralympiques de Tokyo, même si pour le moment, je ne suis pas encore qualifié. Mais je compte tout faire pour y parvenir. En ce qu’il s’agit de Paris 2024, je compte bien ramener une médaille pour mon pays, peu importe la couleur. Je bénéficierai de beaucoup plus de stages et de compétitions qui me permettront d’acquérir un maximum d’expérience notamment au 1500 m fauteuil. Pour les quatre prochaines années, mon objectif est d’être classée dans le Top 5 mondiaux, aux 100 m fauteuil. »

 Roberto Michel, handisport

 « C’est la chance de ma vie »

 « Ça va être dur, mais c’est pour cette raison que j’ai signé. C’est la chance de ma vie. Cela ne peut ne pas se reproduire et je dois saisir cette opportunité pour donner la plénitude des mes capacités. Les entraînements vont monter en intensité. Je m’entraîne déjà six jours sur sept. Le coach ne nous fait pas de cadeaux et tant mieux. Merci d’avoir cru en moi dans ce projet. »

 Anaïs Angeline, handisport

 « Un honneur de réprésenter son pays »

 « Ce n’est que mercredi (veille de la présentation) que j’ai appris la nouvelle et, pour être honnête, c’est une fierté indescriptible. Ça va être dur maintenant, le rythme de travail va doubler, mais je peux vous assurer que ma motivation est sans faille. Grâce aux sponsors et aux différents financements, nous pourrons voyager pour prendre part à des compétitions et progresser, acquérir de l’expérience. C’est un honneur pour moi de représenter mon pays. »