Lors d’une séance de prières organisée par la Mauritius Sanatan Dharma Temple Federation (MSDTF), à Grand-Bassin, hier, dimanche 28 février, l’ancien secrétaire-général du MSM, Nando Bodha, a été confronté par quatre individus quu lui ont demandé de quitter les lieux. L’ancien ministre prévoit de faire une déclaration à la police suite à cet incident.

Selon le député de la circonscription numéro 16 (Vacoas/Floréal), les quatre individus l’ont qualifié de « traître ». Un policier en civil a, par la suite, dû prendre place à côté de lui avant l’intervention des organisateurs, qui l’ont invité à prendre prendre place avec les invités, assis à l’avant.

Nando Bodha, à travers un message posté sur sa page Facebook, dit « déplorer de manière catégorique cette tentative d’intimidation de la part de quatre individus dans ce lieu de prière sacré ».

« De tels gestes d’intimidation pour faire peur n’ont pas leur place dans un lieu sacré comme le Ganga Talao. Je souhaite remercier ceux qui ont contribué à rétablir l’ordre, notamment l’officier de police. Je tiens aussi à remercier les organisateurs et le public leur accueil », a écrit ce dernier.
A savoir que le Premier ministre ainsi que certains membres du gouvernement étaient également présents.