Le ministre des Finances, Renganaden Padayachy, qui participait à un atelier sur l’emploi post-Covid-19, a estimé que le pays a « évité le pire » au niveau du chômage, avec « un nombre global de 45 800 chômeurs ».

« Un des effets néfastes est l’estimation officielle des institutions internationales qui avaient prédit 60 000 chômeurs de plus. Nous avons pu contenir cet effet et avons pris des mesures drastiques jamais vues auparavant », a-t-il déclaré à Ebène ce mardi 15 septembre.

Il a soutenu que le gouvernement étudie des mesures visant à soutenir la formation et la création d’emploi. « Surmonter les obstacles est ce que notre pays fait de mieux. Il est de notre devoir de préserver l’emploi qui est notre cheval de bataille », a-t-il affirmé.

Suivant la mise en place de « mécanisme financiers » à travers le Budget 2020/2021, le ministre des Finances a indiqué qu’il faut désormais introduire « des mesures concrètes ».

D’autre part, le Broadening Employment Opportunities in post Covid Era Workshop a permis au ministre de revenir sur les plans d’aide offerts par le gouvernement pour soutenir financièrement ceux affectés par la pandémie de Covid-19

« Pour une personne qui perçoit Rs 26 000 de salaire, l’Etat prend en charge Rs 25 000. C’est plus de Rs 500 millions que nous avons déboursées chaque mois afin de venir en aide au secteur du privé en difficulté », a-t-il souligné.