Avec l’été viendra Summer. La chanteuse d’Alchemia annonce un tournant dans sa carrière et de nouveaux projets qui la mettront en avant pour l’aider dans sa mission. L’artiste mystique veut rajouter des couleurs à son style électro pour propager l’espoir et l’envie de vivre.

Bientôt la fin de l’hiver. Le ciel ne sera plus gris, les flamboyants seront de retour et des vents tièdes chasseront la morosité. L’été arrive. Et, avec lui viendra Summer. La douce voix ensoleillée de la chanteuse se fera de nouveau entendre sur la scène et à travers les autres projets qui pointent à l’horizon.

Nouvelle alchimie.

La prochaine saison sera ainsi marquée par ce retour qui apportera une suite à l’aventure musicale démarrée avec l’album Mandala d’Alchemia en 2015. Elle s’était poursuivie par d’autres sons, expériences musicales et collaborations qui avaient donné l’occasion à l’artiste de se signaler. Alchemia, le duo formé avec son frère, reste toujours en arrière plan : “Mais je viens davantage en tant que Summer.” Nouvellement encadrée par une compagnie de management toute une structure se met en place pour l’accompagner dans cette nouvelle étape. En novembre le single The missing pièces of you donnera le ton dans un style électro new age.

Cette chanson, explique Summer, raconte l’histoire d’une personne qui se redécouvre et qui reprend conscience du monde après avoir été enfermée dans une relation difficile. Un texte inspiré de la vie indiquant la volonté de la jeune femme de soutenir celles qui sont confrontées à ce type de situation. Summer compte aussi s’engager à ce niveau pour l’empowerment des femmes victimes d’abus. “Nous vivons dans une société où la femme doit se positionner par rapport au regard des autres. Je veux aider les femmes victimes d’abus à se redécouvrir et à reprendre confiance en elle-même.” L’écoute, l’encadrement, le partage, la musique seront au centre de son approche pour raccommoder les missing pieces évoquées dans sa chanson.

Electro mystic.

Au départ de sa carrière aux côté de son frère Yahska au sein d’Alchemia, Summer s’était dévoilée dans un style électro mystique. Repéré sur des sites en-ligne le duo avait sorti son album chez Universal Music UK. Un de leurs titres, Warriors of Light, avait été remixé par le DJ Mikey Gallagher qui en avait fait un hit en Europe. Tokyo Haze, Echos of the heart sont parmi les autres initiatives musicales qui ont fait leur apparition dans le temps.

Restée en mode création Summer explique : “J’écris et je chante en anglais et en français. Je chante aussi en hindi et j’aimerais bien chanter en créole.” Tout en restant dans le registre musical où elle s’est fait remarquer elle espère apporter d’autres couleurs à sa musique : “Je vais essayer d’y ajouter des sons africains et indiens.” Dans ses textes elle retranscrit l’énergie que lui insuffle le moment et le contexte : “Je considère que je suis l’instrument de l’univers. Le message que je donne vient de l’univers.”

Musique de compassion.

Cette nouvelle étape de sa carrière Summer a décidé de l’aborder dans un esprit d’ouverture. “En tant qu’être j’ai beaucoup évolué depuis Alchemia. J’ai aussi appris à comprendre beaucoup de choses sur l’industrie de la musique.” Toute les expériences vécues n’ont pas été comme sur du papier à musique. Il lui a fallu composer avec de fausses notes : “Ce sont des expériences qui m’ont aussi aidée à grandir”, explique-t-elle. “Tu es obligée de passer par des hauts et des bas pour mieux apprécier la vie. Pour ma part j’ai appris à profiter de chaque instant de la vie.”

Désormais, loin de chercher à grimper dans les charts elle espère surtout toucher les âmes. “J’ai compris que j’ai la capacité de toucher les cœurs. Ma musique est une musique de compassion. Elle apporte des couleurs. En ce moment où nous passons par des moments durs, nous avons besoin de nous évader de rêver. Je veux toucher des vies en apportant du bonheur, de la légèreté et de l’espoir par ma musique. Je veux apporter l’envie de vivre. ”

Summer a une vision particulière de la musique alors qu’elle considère le cosmos comme un grand orchestre où chaque particule joue une partition. “Finalement nous sommes cosmos, nous sommes énergie, nous sommes musique.” Considérant que chaque artiste à “une mélodie particulière et une signature musicale qui lui est propre” Summer espère collaborer avec d’autres de ses pairs pour des projets musicaux.

– Photographe : Eric Lee

– Habits : POSSAL by Sweetie Ramlagun Law

– Make Up Artist : Siddiquah Rujak

Autres Photos : Charles Michael Photography

– Photographers : Charles Chan: Jean-Paul Adeline

– Habits : POSSAL by Sweetie Ramlagun Law

– Make Up Artist : Vedantika Makeup