- Publicité -

Santé : Se prémunir des infections post-cyclone

À chaque passage cyclonique, son lot de maladies. Le cyclone Batsirai et les grosses pluies qui se sont abattues sur le pays durant ces derniers jours ont causé beaucoup de dégâts matériels. Mais aussi, le changement de température et d’humidité sont la cause de plusieurs maladies comme c’est toujours le cas durant les périodes de pluies diluviennes. L’heure est à la prévention ! Plus particulièrement contre la  gastro-entérite, la conjonctivite, la grippe, les infections respiratoires… Voici quelques  conseils.

- Publicité -

Durant cette période, ce sont principalement la gastro-entérite et la conjonctivite qui touchent le plus de personnes. Et la situation devrait empirer dans les jours qui viennent. Les précautions doivent ainsi être de mise pour ne pas contracter ces maladies, qui touchent les personnes de différents groupes d’âge, même si les enfants et les personnes âgées sont les plus à risques, notamment en ce qui concerne la gastro.

Gastro-entérite

Causée pour la plupart du temps par des infections virales, la gastro se manifeste à travers des symptômes tels les vomissements, la diarrhée, les crampes abdominales et la fièvre, les douleurs musculaires et articulaires ainsi que la fatigue. Ces symptômes  peuvent durer deux à trois jours, voire plus dans certains cas. « Si les symptômes persistent, il est conseillé de se rendre à l’hôpital ou de consulter son médecin », indiquent les médecins, qui mettent en garde contre l’automédication. « Les médecins sont les plus qualifiés pour vous indiquer les soins appropriés », insistent-ils.

Si une personne est atteinte de gastro-entérite, elle doit rester chez elle jusqu’à ce que les symptômes disparaissent, car c’est une maladie contagieuse. Les enfants qui en sont atteints ne doivent pas se rendre à l’école, car ils risquent de contaminer leurs camarades de classe, soulignent les professionnels de santé. 

Les autres précautions à prendre sont :

– l’hydratation. L’eau est votre meilleure alliée. Comme la gastro-entérite provoque la déshydratation, il est recommandé de boire beaucoup d’eau (bouillie et refroidie au préalable). Buvez de l’eau en petites gorgées, beaucoup surtout si vous y ajoutez un peu de sucre, de jus de citron et du sel pour combattre la déperdition en sels minéraux. Le thé noir et le thé vert aident aussi à réduire la diarrhée grâce à leur haute tenue en tanins. Si les boissons gazeuses sont à éviter telles quelles (car elles risqueraient d’agresser votre système digestif déjà fragilisé), boire du cola sans bulles peut réduire les nausées. À noter: pour les enfants surtout, il existe des solutions de réhydratation vendues en pharmacie. 

– la gastro-entérite étant une infection très contagieuse qui se transmet facilement d’une personne à une autre (par les mains, la salive, les postillons et les selles, par exemple), il est important d’adopter une hygiène de vie irréprochable. C’est pourquoi il est bien important de vous laver les mains régulièrement avec de l’eau et du savon pendant 30 secondes avant de manger ou de préparer les repas, après avoir été aux toilettes, avant et après avoir changé une couche… 

– évitez autant que possible tout contact avec d’autres personnes;

– les règles d’hygiène de base sont également de rigueur surtout en termes de sécurité alimentaire. De ce fait, les aliments déjà cuisinés, tels que les viandes et les poissons par exemple, ne doivent pas être laissés à température ambiante. Quant aux fruits et légumes, ils doivent être soigneusement lavés. Il est important également de vérifier la date de péremption des aliments;

  évitez les aliments durs tels que le pain, les produits laitiers, la caféine, les boissons alcoolisées, les jus de fruits, les aliments gras et épicés pendant quelque temps;

– privilégiez le repos.

La vigilance doit être de mise surtout pour les nourrissons et les enfants en bas âge ainsi que les personnes qui ont un système immunitaire affaibli en raison des maladies comme le diabète ou le cancer.

Conjonctivite

Rougeur de l’œil, sécrétions et larmoiement sont les principaux symptômes d’une conjonctivite virale. Certains malades peuvent aussi avoir des douleurs à un oeil ou aux deux yeux ainsi qu’une sensation d’avoir un grain de sable dans l’oeil.

Les précautions :

-En raison de sa contagion, une personne atteinte de conjonctivite doit éviter tout contact avec des personnes non-infectées. Il est ainsi conseillé de rester chez soi pendant au moins une semaine ou selon les recommandations du médecin lorsqu’on souffre de conjonctivite;

-Il est également très important de bien se laver les mains avec du savon ou un désinfectant après chaque contact avec l’œil ou les yeux infecté(s); 

-Il faut aussi de temps à autre se laver l’œil ou les yeux infecté(s) avec une serviette humide et propre;

-La conjonctivite peut provoquer des picotements mais il est déconseiller de se gratter les yeux car cela risque d’aggraver l’inflammation 

-Chaque membre de la famille doit avoir sa propre serviette et il faut éviter de partager les objets personnels,

-Il faut éviter les lentilles de contact et il est préférable de porter des lunettes jusqu’à la disparition des symptômes;

-Si les symptômes ne disparaissent pas après 5 jours, il est conseiller de se faire examiner par un médecin pour toute médication et se reposer à la maison jusqu’à la disparition des symptômes;

-Et si plusieurs membres d’une même famille sont atteints de conjonctivite, il est recommandé de ne pas partager les gouttes prescrites par le médecin avec d’autres personnes.

Gare à la prolifération des moustiques !

Après chaque grosse averse, l’eau stagnante sur la toiture des maisons, dans les plaines ou ailleurs, est le vecteur principal de la prolifération des moustiques qui provoquent plusieurs maladies comme la dengue et le chikungunya. Il est recommandé de prendre les précautions qui s’imposent afin d’éviter la prolifération de ces insectes.

Pour rappel, les symptômes liés à la dengue et le chikungunya sont pratiquement les mêmes. Ceux-ci se présentent sous forme de forte fièvre, une perte d’appétit, des migraines, la fatigue, une baisse de la tension artérielle, des douleurs musculaires et articulaires et des rougeurs sur le corps.

Les précautions à prendre :

-Évacuer toute accumulation d’eau sur la toiture des maisons et dans les récipients, pots de fleurs…
-Se débarrasser de tout objet qui pourrait retenir de l’eau dans l’environnement extérieur (pneus usagés, boîtes de conserve, déchets ménagers…);
-Couvrir convenablement les réservoirs d’eau de façon à ce que les moustiques n’y ont pas accès;
-Ramasser les feuilles mortes et autres déchets et les mettre dans une poubelle couverte;
-Éviter les piqûres de moustiques en portant des vêtements couvrant les jambes et les bras;
-Utiliser des produits anti-moustiques régulièrement;
-Dormir autant que possible sous la protection d’une moustiquaire;
-Utiliser des serpentins, diffuseurs anti-moustiques à intervalles réguliers en suivant les instructions sur les emballages.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour