Photo archive

Salib Meerhossen a été condamné à la prison à vie en cour d’Assises pour le meurtre de la Sud-Africaine Lara Rijs, en 2017. Le jugement a été prononcé par le juge Luchmyparsad Aujayeb dans la soirée du mardi, 14 septembre.

Le vigile, âgé de 54 ans, ayant plaidé non coupable, l’audience s’est déroulée devant un panel de jurés composé de six femmes et trois hommes ce mardi.

Lors de l’interrogatoire des témoins, Me Ravi Rutnah, qui assure la défense de l’accusé, a soulevé plusieurs points pour remettre en question la crédibilité de l’analyse du lieu du crime par le SOCO. Il a entre autres confronté un officier du SOCO au fait que les photos prises et produites en cour démontrent que des objets se trouvent à des endroits différents.

Pour rappel, le cadavre de la Sud-Africaine Lara Rijs, 32 ans, Operations Manager au Geneva Management Group, à Port-Louis, a été découvert le 17 août 2017 dans son appartement, à Péreybère.

Le même jour, le vigile de l’appartement de luxe, Salib Meerhossen, avait été arrêté, des traces de sang ayant été retrouvées sur ses vêtements et ses chaussures. À l’ouverture du procès, l’accusé avait plaidé non coupable.