- Publicité -

Adrien Duval : « Si le débat ne se fait pas au parlement, il se fera dans la rue »

En conférence de presse ce samedi 14 mai, Adrien Duval, porte-parole de l’aile jeune du PMSD, est revenu sur la « Motion of no Confidence » qui a, sans surprise, été rejetée hier au parlement.

- Publicité -

« Si le débat ne se fait pas au parlement, il se fera dans la rue », a déclaré Adrien Duval.

Il a souligné que le but de cette motion était de porter la voix des Mauriciens au parlement, surtout par rapport au “mécontentement généralisé” avec la hausse des prix.

« Si on continue de bafouer les droits de l’opposition ou on essaie par tous les moyens de limiter le droit d’expression, le débat se fera dans la rue. Et c’est ce que nous souhaitons éviter à tout prix », a soutenu le porte-parole de l’aile jeune du PMSD

Pour le parti, la motion était une “mise en garde” afin que le gouvernement commence à « rendre des comptes au peuple ».

En ce qui concerne l’affaire Peter Uricek, Adrien Duval estime que le plus consternant est que le Slovaque a été expulsé sans même avoir été interrogé. « C’est louche. Qu’essaient de cacher les autorités ? », s’interroge-t-il.

D’autre part, le PMSD demande au gouvernement de revoir les restrictions ainsi que “la discrimination” entre les vaccinés et les non-vaccinés.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour