- Publicité -

Allégations de Sherry Singh : « If you have evidence, come forward » déclare Gobin

« If you have evidence, come forward ». Ce sont les propos de Maneesh Gobin, qui s’exprimait ce samedi sur les allégations faites à l’encontre du Premier ministre, Pravind Jugnauth, par l’ex-CEO de Mauritius Telecom, Sherry Singh.

- Publicité -

Pour le secrétaire général du MSM, Sherry Singh souffrirait “du même syndrome” que Roshi Badhain et de Nando Bodha, qui ont tous deux quitté le gouvernement de Pravind Jugnauth en de mauvais termes en 2017 et 2021 respectivement.

« Quid des sept années passés à la tête de Mauritius Telecom? Tou ti bon lerla? », s’interroge Maneesh Gobin. Et de rajouter que « kan PM nepli konsert zot, zot tap lipie, zot demisione ».

Selon le secrétaire-général du MSM, voyant que « le PM pe roul pei san li », l’égo de Sherry Singh a pris un sale coup.

S’agissant des allégations selon lesquelles cinq proches du pouvoir prendraient des décisions à la place du Premier ministre, Maneesh Gobin a fait ressortir qu’un Premier ministre a tout à fait le droit de consulter ses advisors.

Ainsi, Maneesh Gobin a conseillé l’ex-CEO de Mauritius Telecom de consigner une plainte à la police s’il a des preuves de ce qu’il avance.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour