- Publicité -

Au No 15 : sérénité affichée lors de l’exercice de vérification des Counting Sheets

L’exercice de vérification des Counting Sheets et des Ballot Paper Counted Forms de la circonscription No 15 (La Caverne/Phoenix) a été complété ce mardi matin, 9 août, au QG de la Special Mobile Force à Vacoas, dans la sérénité.

- Publicité -

Si les deux principaux concernés, Cader Sayed-Hossen et Gilbert Bablee, se disent sereins, ils n’ont pu commenter le déroulé de l’exercice.

Celui-ci est intervenu dans le cadre de la pétition électorale logée par Cader Sayed-Hossen, qui est arrivé en quatrième position aux législatives de novembre 2019, et cela après l’accord unanime des partis, soit les élus du No 15 aussi bien que la Returning Officer à la requête de l’Electoral Supervisory Commission (ESC) ainsi que l’Electoral Commissioner, Irfan Rahman.

Le résultat devrait par la suite permettre de dissiper les doutes et apporter une « reconciliation of facts and figures » avant qu’une décision soit prise par les juges. Et permettre de déterminer s’il y a eu des anomalies lors du décompte des votes après les élections.

Les boîtes ont ainsi été ouvertes peu avant 9h ce matin, soit après l’arrivée des deux principaux concernés.

Par ailleurs, deux autres députés élus du no 15, à savoir le député travailliste, Patrick Assirvaden, et celui du PMSD, Khushal Lobine, ont également assisté à l’exercice de vérification des boîtes scellées et des documents liés au décompte des voix.

Le maire de Vacoas/Phoenix, Praveen Ramburn, s’est présenté devant l’enceinte de la SMF à la mi-journée. Ce dernier voulait apporter son soutien à Gilbert Bablee. « Nous faisons confiance aux autorités », a-t-il soutenu dans une déclaration à la presse.

Après presque six heures de vérification, il a fallu attendre le départ brusque du député des rouges, Patrick Assirvaden, pour comprendre que l’exercice touchait bientôt à sa fin. Le candidat élu a ainsi quitté le QG de la SMF sans faire aucune déclaration à la presse.

Khushal Lobine s’est lui dit très satisfait de la façon dont les choses se sont déroulées. Il n’a cependant pas donné de détails sur l’exercice.

« J’aurais aimé vous donner plus détails mais en tant qu’avocat, je préfère laisser la cour décider », a soutenu le député du PMSD, ajoutant que la décision finale revient à la cour.


Gilbert Bablee : « Tout s’est bien passé »

« Tout s’est bien passé comme le jour du Counting lors des élections. Mais je ne peux faire aucun commentaire durant l’exercice de vérification. Je n’aime pas spéculer et préfère attendre le 5 septembre.

« Ce que j’ai apprécié est que, à Maurice, nous sommes un état de droit. Tout est régi par la lois. L’exercice a été décidé par un juge et nous l’avons respecté, et nous allons désormais attendre le jugement de la cour le 5 septembre.

« C’était le droit de Cader Sayed-Hossen de demander vérification des Counting Sheets et il faut le respecter. Que les voix augmentent ou diminuent, je reste un élu ».


Cader Sayed-Hossen : « Mo krwar dan lazistis »

« Mo krwar dan lazistis. Inn bien pase. Nou pou gete a la swit sa exersis-la. Case pe repran le 5 Septam », a déclaré le pétitionnaire à sa sortie du quartier général de la SMF.

Bien qu’il souhaite toujours un « recount » des bulletins, le candidat des rouges est d’avis que trois ans après les élections générales et que suite à la durée des procédures, le « recount » n’est plus « relevant ».

« Ce qui est important, c’est que cet exercice démontre s’il y a maldonne ou pas », a-il ajouté.

Les conclusions à l’issue de cet exercice seront entendues le 5 septembre et détermineront la suite de cette pétition électorale.

 

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour