Les dirigeants de l’opposition réclament « des élections générales anticipées » et lancent un appel à « toutes les forces de l’opposition » pour « un rassemblement patriotique » avant la rentrée parlementaire.

C’est l’annonce faite ce mardi 12 janvier suite à la rencontre tripartite entre les leaders du MMM, du PTr, du PMSD, respectivement Paul Bérenger, Navin Ramgoolam et Xavier-Luc Duval, en présence du leader de l’opposition, Arvin Boolell.

« C’est le voeu de l’électorat », a affirmé ce dernier, face à la presse. Arvin Boolell a soutenu que « l’heure est à l’approche collective ». Et d’ajouter : « Nous disons non à la tyrannie du nombre. Notre objectif, c’est l’intérêt du pays. Conjuguons nos efforts ».

Le leader de l’opposition a fait état d’un « ras-le-bol généralisé au sein de la population vis-à-vis du gouvernement ». Il est d’avis que le pays a besoin « d’une meilleure patrie avec des valeurs sures ».

« Le rassemblement sera un rendez-vous avec l’histoire. C’est un appel patriotique », a-t-il déclaré.

Il est prévu que les participants défilent de la place du Quay jusqu’au parlement. La date de la tenue de cette manifestation n’a pas encore été arrêtée.