Un communiqué officiel, émis mercredi par le ministère de la Pêche, pour contrer les informations à l’effet qu’une situation d’urgence s’était développée à bord du MV Wakashio, se révèle être un cas flagrant de « Fake News ».

L »hôtel du gouvernement, dans sa tentative de Management of Public Opinion avec ses experts en communication s’appuyant sur le réseau en place, avait alors tenté de remettre en question des photos du Bulk Carrier en mer, soutenant avec force que « the vessel is not sinking and will not sink ».

Mais, moins de 12 heures après, soit dès hier matin, il était devenu évident que Maurice allait faire face à une catastrophe écologique ou encore que « the mauritian authorities have been caught their pants down with the oil spill ».

Évidemment, c’est un cas flagrant de Fake News mais sans aucun empressement de situer les responsabilités ou encore ceux coupables de « manipulation » faisant amende honorable à l’égard de la population.

Ci-dessous, la teneur des Fake News de mercredi après-midi des autorités:

« The Ministry wishes to draw the attention of the public on the publication of videos and photos regarding MV Wakashio on social media today 5th of August 2020. These pictures appeared to be manipulated and misleading.
« The Ministry re-assures the public that according to the expert team, the Wakashio is stable contrary as it appeared on those pictures on social media. The vessel is not sinking and will not sink.
« The process for the Salvage Operation is on-going. All measures are being taken by the Salvage team to re-equilibrate the vessel.
« The public should not pay attention to those videos and pictures, and should surely not extrapolate on them.
« The Salvage Team which comprises of foreign professionals in this field is doing their utmost best to remove this vessel on from our shore. »