Certains nominés à l’Electoral Boundaries Commission (EBC) ont ouvertement fait campagne pour le MSM lors des dernières élections générales, a fait ressortir Arvin Boolell, comme cela a été révélé dans l’édition du Mauricien d’hier.

A cet effet, ces nominations au sein de l’entité scandalisent le PTR.

« Pa kapav ena enn sistem EBC kot ena dimounn ki finn ouvertman fer kanpagn pou MSM », a fustigé en conférence de presse, Arvin Boolell, ce jeudi 16 septembre.

« Le PTr condamne avec force et véhémence ces nominations inacceptables », a soutenu le chef de file du parti.

D’autre part, le député rouge demande au gouvernement d’avoir le courage de venir dire « si wi ou non pou ena minisipal ».

Prenant la parole à son tour, Patrick Assirvaden a soutenu que le PTr est passé en mode de combat en prélude des élections municipales.

D’ailleurs, un comité de 15 membres, soit trois représentants par municipalité, a d’ores et déjà été mis sur pied, a expliqué ce dernier.

« Le PTr qui ira seul aux municipales est prêt », a affirmé le président du parti.