Le ministre des Services financiers et de la Bonne gouvernance, Mahen Seeruttun, a fait part de la nécessité d’attirer des professionnels étrangers tout en développant des talents locaux pour s’assurer du développement du secteur financier. Il déplore un manque de professionnels compétents à cet effet. Il a ainsi rappelé les amendements qui seront apportés à l’Immigration Act pour permettre à des expatriés qualifiés de s’installer à Maurice notamment pour être en ligne avec la mise à exécution du Blueprint de la Mauritius International Financial Centre (IFC).

D’autre part, Mahen Seeruttun fait comprendre qu’avec les amendements à la Financial Reporting Act, l’article 63 permettra au National Committee on Corporate Governance de devenir une entité à part entière dans le but de promouvoir la pratique de la bonne gouvernance et pour une meilleure gestion des affaires.

Il met l’accent sur l’article 7 de la la Financial Services Act, habilitant la Financial Service Commission (FSC) de recueillir autant d’informations sur les entités qui font partie des conglomérats financiers, notamment des mesures « pour éviter ce qui s’est passé auparavant avec l’effondrement de la BAI et l’effet domino causé par la suite sur les autres filiales de la BAI ».

Autre mesure disséquée par le ministre concerne le « peer-to-peer lending » avec des facilités de demandes de prêts pour les entrepreneurs ainsi que les Petites et moyennes entreprises (PME), afin d’assurer la pérennité de leurs activités pour au final booster le secteur financier.

Le ministre a tenu à faire part de l’effort du gouvernement pour s’ajuster à la nouvelle normalité, avec notamment l’ajout d’une nouvelle section dans le Finance Bill quant à une extension du délai pour la publication du rapport financier annuel d’une entreprise mais aussi une exemption pour des entreprises en difficulté.

Il fait comprendre que le gouvernement s’est engagé à prendre des mesures nécessaires pour atténuer l’impact négatif de la pandémie de COVID-19 et que l’objectif d’apporter une série de législations à ce Bill est de palier ces manquements.