L’opposition parlementaire a dans son ensemble réclamé au Premier ministre de rendre public le document transmis par la Banque africaine de développement (BAD), vu qu’il l’a déjà dévoilé à Ivan Collendavelloo, ancien DPM révoqué qui est cité dans ledit document.

Le leader de l’opposition, Arvin Boolell, le leader du MMM, Paul Bérenger, le leader du PMSD, Xavier-Luc Duval, ont rencontré la presse à la suite de la suspension de la PNQ animée sur la St-Louis Gate, ce mardi 30 juin.

Paul Bérenger, également cité dans le document de la BAD, a dénoncé la campagne de « zet labou » entamée par la majorité à son encontre. « Il est clair que c’était planifié entre le gouvernement et le Speaker. C’est vraiment une honte », a-t-il déclaré.

« Pravind Jugnauth mérite pleinement le titre de lâche », a-t-il ajouté. « Rendez ce document public. Aret sey zet labou lor dimounn, et puis venir dire ‘ah, c’est confidentiel, pa kapav done’. Mais le dévoiler politiquement, c’est de la lâcheté ».

Les députés de l’opposition ont déclaré qu’ils retourneront au sein de l’hémicycle pour participer aux débats sur le projet de loi contre le blanchiment d’argent.