Photo by Shaun Botterill / POOL / AFP) /

Manchester United s’est fait surprendre samedi par Crystal Palace (3-1) pour son entrée dans la saison 2020/2021 de la Premier League, alors qu’Everton a enchaîné un deuxième succès contre West Bromwich Albion (5-2) et que Leeds a ouvert son compteur après un succès spectaculaire contre Fulham (4-3).

– Manchester United se rate:

La semaine de repos supplémentaire accordée à Manchester United en raison de son parcours européen n’a pas profité aux Red Devils, hors de rythme face à Crystal Palace 2e provisoire du classement avec 6 points en deux matches.

Après un été mouvementé entre les frasques judiciaires en Grèce de Harry Maguire, l’exclusion de Mason Greenwood de la sélection nationale pendant la Ligue des Nations pour violations des règles anti-Covid ou la contamination de Paul Pogba par le nouveau coronavirus, les hommes d’Ole Gunnar Solskjaer ont livré une prestation très terne.

Ils se sont rapidement fait surprendre par un centre fuyant de Jeff Schlupp repris au deuxième poteau par Amos Townsend (0-1, 7e) dans une défense très lourde, avant de concéder un penalty d’abord raté par Jordan Ayew puis réussi par Wilfried Zaha, après que la VAR eut estimé que De Gea avait quitté sa ligne trop tôt (0-2, 74e).

Un but de la recrue Donny van de Beek (1-2, 80e) avait redonné de l’espoir, mais Zaha, ancien joueur des Red Devils, a clos la marque cinq minutes plus tard (1-3, 85e).

– Everton enchaîne bien

Everton a provisoirement pris la tête du classement avec ce second succès dû en grande partie au triplé de son attaquant Dominic Calvert-Lewin: une talonnade aérienne dans les 6 mètres (1-1, 31e), d’un tacle pour pousser le ballon dans le but (4-2, 62e) et une tête acrobatique sur un corner de James Rodriguez (5-2, 66e).

Le Colombien s’était déjà signalé en donnant l’avantage aux Toffees, d’une frappe précise de 22 mètres, juste avant la pause (2-1, 45e) et le défenseur Michael Keane avait aussi marqué en reprenant après un corner de Lucas Digne (3-2, 54e).

Le résultat est un peu sévère pour le promu qui avait ouvert le score par Grady Diangana parti de sa moitié de terrain pour marquer de 23 mètres face à une défense des Blues très timide (0-1, 10e). Le Brésilien Matheus Pereira avait ensuite envoyé un coup-franc enroulé d’environ 26 mètres dans la lucarne de Jordan Pickford (2-2, 47e).

Mais « WBA » a payé cher la double expulsion de son latéral Kieran Gibbs dans le temps additionnel du premier acte, pour avoir frappé au visage James Rodriguez, et celle de l’entraîneur Slaven Bilic qui était allé voir l’arbitre sur la pelouse pour demander des explications de façon véhémente à la pause.

– Leeds, c’est fou !

On ne sait pas si le Leeds de Marcelo Bielsa se maintiendra, mais pour sa première année dans l’élite depuis 16 ans, il assure le spectacle.

Après avoir résisté au champion Liverpool samedi dernier, malgré une défaite 4-3, les Peacocks l’ont emporté sur le même score face à un autre promu, Fulham.

Autant dire que les deux gardiens français, Ilan Meslier côté Leeds et Alphonse Areola, qui disputait son premier match avec son nouveau club, ont connu une après-midi difficile, même si aucun des 7 buts ne leur est directement imputable.

Il y aura cependant beaucoup à redire sur la gestion du match par les locaux qui ont rapidement mené 1-0 par Helder Costa dès la 5e minute, puis 4-1, grâce à un penalty de Mateusz Klich (40e), un but de Patrick Bamford (50e) et un doublé par Helder Costa (57e) avant de se faire peur.

« Nous sommes inquiets », a reconnu Marcelo Bielsa après le match. « Ce n’est pas comme si on ne s’attendait pas à ce que cela arrive. Les buts encaissés n’ont rien de surprenant », a-t-il jugé.

« Au fil de la compétition, je pense que nous pourrons améliorer notre défense. Nous identifierons la cause de ces erreurs et travaillerons à éviter qu’elles se produisent », a-t-il ajouté.

Du côté de Fulham, lanterne rouge provisoire, l’avant-centre Aleksandar Mitrovic y est allé de son doublé (34e sur penalty, 67e) mais les Cottagers vont devoir montrer davantage de rigueur.