Photo illustration

Les activités récréatives en mer entre Pointe-du-Diable à Pointe-d’Esny sont autorisé et concernent la natation, la plongée, le surf et les sorties en bateau.

Néanmoins, le public n’aura pas le droit de s’aventurer dans un rayon de 500 mètres de l’épave du Wakashio. Alors que la pêche reste interdite dans le lagon.

Les régions concernées par la levée de l’interdiction sont La Case-du-Pêcheur, Bambous-Virieux, Anse-Jonchée, Providence, Bois-des-Amourettes, Vieux-Grand-Port, Ferney, Falaise-Rouge, Rivière-des-Créoles, Anse-Fauvrelle, Petit-Bel-Air, Mahébourg, Pointe-Jérôme et les îlots. Ces décisions font suite aux recommandations du National Oil Spill Contingency Plan Coordination Committee et ont été approuvées par le National Crisis Committee.