Photo illustration

Les quelque 100 000 doses de vaccin Covishield offertes par l’Inde sont administrées depuis mardi aux Frontliners. L’exercice a été lancé à l’hôpital Victoria, Candos, suivant un protocole bien établi. La campagne de vaccination s’étendra ce mercredi 27 janvier à l’aéroport, avant de se poursuivre au port vendredi.

À partir de la semaine prochaine, retour dans les centres hospitaliers pour la suite de l’exercice de vaccination du personnel soignant. « Les membres du personnel de la santé, que nous considérons comme les plus exposés, donc les plus à risque, doivent être vaccinés en priorité », a précisé le Zouberr Joomaye, porte-parole du National Communication Committee sur la COVID-19. Il assistait au lancement de la campagne de vaccination, hier, mardi 26 janvier.

Des policiers, des chauffeurs assurant le transport entre l’aéroport et les centres de quarantaine, et les employés des hôtels transformés en centre de quarantaine sont également sur cette liste.

Une campagne de sensibilisation sur l’importance de se faire vacciner est prévue. « La population peut se faire vacciner sans aucune crainte », a-t-il ajouté.