« Si pa ti ena prodikter lokal dan konfinnman, pa ti pou ena manze dan sa pei-la« , a lancé le ministre de l’Agro-industrie, Maneesh Gobin, lors de la cérémonie de remise de chèques cet après-midi, mercredi 16 septembre.

« Nou napa pou larg lame planter« , a-t-il ajouté lors de l’évènement, qui s’est tenu en présence du Premier ministre, Pravind Jugnauth, et des membres du gouvernement.

Prenant également la parole, le chef du gouvernement se dit conscient de la situation actuelle des planteurs. Il n’a toutefois pas manqué de répondre à ses détracteurs, concernant l’ouverture des frontières.

« Ils mettent la pression sur moi et mon gouvernement, mais il n’y a pas que les acteurs de ce milieu qui sont en perte de revenus. Il y a aussi des planteurs et éleveurs. Nous souffrons tous. Mais pour mon gouvernement, la priorité est votre santé avant tout », a-t-il soutenu.

Après les grosses pluies et le cyclone Herold en début d’année, le climat des affaires pour la communauté des planteurs a été lourdement touchée.   C’est dans cette optique que le Small Farmers Welfare Fund (SFWF), sous l’égide du ministère de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire, a introduit un nouveau plan de compensation destiné aux planteurs, connu comme le Crop Loss Compensation Scheme (CLCS).

Au total, 306 planteurs ont reçu un chèque allant jusqu’à Rs 35 000 par arpent ce mercredi. Soit une compensation globale à hauteur de Rs 6.3 millions.