Les autorités sanitaires font face depuis hier soir à une situation inédite, soit avec un épisode dangereux de “Quarantine Break” de la part d’un des 124 Mauriciens qui sont rentrés de Madagascar samedi à bord du vol MK 289 et qui sont en quarantaine à l’hôtel Ambre, à Palmar.

Depuis hier après-midi, les responsables des services de santé publique ont été mis en présence d’une vidéo montrant que l’une de ses personnes a rencontré ses proches, dont son épouse et ses enfants, durant le week-end. Le principal intéressé a, selon nos recoupements d’informations, trompé la garde du côté de l’hôtel Ambre le dimanche 21 juin et est parti voir son épouse et ses deux enfants, qui séjournaient dans un autre établissement hôtelier dans le voisinage.

Il serait en passe de devenir le premier cas d’infraction aux nouvelles dispositions de la Quarantine Act et serait passible d’une amende de Rs 500 000.

L’homme d’affaires, en provenance de Madagascar, a été identifié par les caméras de surveillance en place à l’entrée de l’autre établissement. Cette identification aurait eu lieu après que trois cas positifs de Covid-19 aient été répertoriés à l’hôtel Ambre.

Les trois porteurs du virus ont été transférés à l’hôpital ENT pour des soins et un suivi de leur état de santé. Aussitôt que les images vidéo de l’établissement hôtelier dans lequel se trouvaient les proches ont été vues et la confirmation que le passager mauricien est sorti de l’hôtel Ambre, les autorités sanitaires ont été alertées. Le “contact tracing” du ministère de la Santé a permis de retrouver l’épouse et les enfants, qui ont tous été embarqués pour être placés dans des chambres converties en salle d’isolement à l’hôtel Ambre. Ce cas donnerait du fil à retordre aux autorités depuis hier soir. On se demande comment ce passager a pu tromper la vigilance de tous au niveau de l’hôtel Ambre, notamment avec une dizaine de membres du personnel soignant et non-soignant qui y sont, mais aussi avec pas moins de cinq policiers qui montent la garde.

Une déclaration a été faite à la station de police de Belle-Mare le lundi 22 juin selon le ministère de la Santé, qui indique que le résultat du test de covid-19 effectué sur “Quarantine Breaker” à son arrivée à Maurice s’est révélé négatif.

Pour rappel, Maurice compte actuellement 4 cas actifs de Coronavirus.