- Publicité -

NHDC de Wooton : Polémique autour de la construction d’un champ d’épuration

"Elle aura pour conséquence d'entraver son objectif de base qui est d'absorber l'eau usée dans le sol", soutiennent les protestataires 

La NHDC envisage de construire un champ d’épuration pour les habitants de son complexe à Wootun. L’infrastructure sera construite à côté de la rivière qui alimente le Bagatelle Dam. Or, dans une missive adressée au Premier ministre, Pravind Jugnauth, des habitants protestent contre le fait que « sa construction se fera à un niveau élevé de la nappe phréatique et de la zone de fortes précipitations. »

- Publicité -

Chaque jour, une installation septique reçoit une lourde dose de savon, de graisses, d’excréments, de papier de toilette, de résidus de nourriture, de détergents, de produits assainissant, etc. Cela forme progressivement une boue qui s’accumule à l’intérieur de la fosse septique. D’où l’importance d’aménager un champ d’épuration. Sauf que, soulignent les auteurs de la lettre, « le type d’aménagement que projette d’installer la NHDC à Wootun aura pour conséquence d’entraver son objectif de base qui est d’absorber l’eau usée dans le sol. C’est sans doute pourquoi tant de gens ignorent tout de cet élément important d’une installation résidentielle de traitement des eaux usées. »

L’autre bémol souligné par les protestataires : le fait que le champ d’épuration sera construit à coté de la rivière alimentant le Bagatelle Dam : « Un champ d’épuration ne traite pas les eaux usées et tous les égouts infiltrés depuis les maisons because it will eventually seep out into the river which will contaminate the Bagatelle Dam. »

Les contestataires proposent des solutions : « There are two sewered areas in the region, named Hermitage and Wootun. Hermitage is less than 2 km away to be connected through gravity sewer, and Wootun, less than 1 km away, can be connected through pumping station and rising mains, Une double conduite d’eau doit alors etre construite de Malherbe jusqu’au site pour la distribution d’eau. Une station de pompage pour l’eau usée doit etre construite le long de la meme voie pour le pompage vers le Malherbe Sewered System. Le projet est estimé à plus de Rs 50 millions. Or, avec les solutions qu’on propose, le projet engloutira quasiment le meme montant sans risque pour l’environnement. » 

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour