- Publicité -

Online teaching : cours perturbés par des problèmes de connectivité et de fourniture électrique

Raisons : des problèmes de connectivité et de fourniture électrique

Alors que le ministère de l’Éducation a mis en place un système en vue d’améliorer les cours en ligne, les étudiants se retrouvent face à deux obstacles. En effet, beaucoup déplorent des problèmes liés à la connexion internet, de même que des coupures d’électricité régulières, pendant les cours. Ils attirent l’attention sur ces difficultés qui les perturbent dans leur apprentissage scolaire.

- Publicité -

Avec le système de monitoring, les enseignants doivent remplir des fiches, précisant le travail effectué, le nombre d’élèves connectés, la plateforme utilisée, ainsi que les difficultés rencontrées. Ces fiches doivent être soumises au département de Quality Assurance du ministère ou à la Private Secondary Education Authority (PSEA), dépendant du statut du collège. La lettre-circulaire aux établissements à cet effet précise que les informations seront utilisées en interne, afin d’améliorer les cours en ligne.

Toutefois, une difficulté rencontrée lors des dernières sessions d’Online Teaching demeure persistante : la connectivité. De nombreux étudiants affirment qu’ils sont régulièrement déconnectés des classes pour débit insuffisant. Ryan, étudiant en grade 10 témoigne : «  quant aux difficultés rencontrées pour les cours en ligne la dernière fois, mes parents ont revu à la hausse notre abonnement, afin que ma sœur et moi puissions suivre les cours dans de bonnes conditions. Nous avons un package de 20Mbps et pourtant, l’internet coupe à chaque fois que nous sommes en cours. Parfois, l’enseignant peut penser qu’on a quitté la classe. »

Des expériences similaires sont vécues par d’autres étudiants qui affirment également que Microsoft Teams les déconnecte régulièrement. Dans certaines régions, notamment dans le Sud, des coupures régulières dans la fourniture d’électricité perturbent le travail des étudiants. « Le courant électrique coupe systématiquement deux à trois fois par jour chez moi. Heureusement que cela ne dure que quelques minutes, mais toujours est-il qu’il faut attendre que le boîtier d’internet ne redémarre et qu’on puisse se reconnecter aux cours en ligne», affirme Sara.

À part ces inconvénients, le Feedback des responsables d’établissement est que les cours en ligne se déroulent normalement pour le moment. « Notre premier constat est que les étudiants de grades 11 et 13, soit ceux qui doivent prendre part aux examens de SC et de HSC l’année prochaine, sont très réguliers. Il y avait quelques absences au niveau des grades 10 et 12. Nous avons pris contact avec les parents pour les informer de la situation et depuis, cela va beaucoup mieux », confie un recteur.

De son côté, le Service Diocésain de l’Éducation Catholique (SeDEC) a choisi d’intégrer également les étudiants des grades 7, 8, 9, ainsi que ceux de l’Extended Programme, aux cours en ligne. « Given that we have no visibility of the coming academic years, we might have to continue with remote teaching and learning. So school rectors with their school community must be proactive, create sustainable conditions and nurture the appropriate culture for this new normal », note le SeDEC dans une communication aux établissements scolaires.

Rappelons que selon les directives du ministère de l’Éducation, seuls les étudiants de grades 10 à 13 ont des cours en ligne. Les autres doivent suivre les programmes à la télévision et sur le Student Support Portal. Toutefois, selon des responsables d’établissement, dépendant de la volonté des uns et des autres, il y a certains enseignants qui sont en contact avec leurs élèves, sur différentes plateformes.

En ce qui concerne le Monitoring, les autorités se veulent strictes. Les fiches doivent être soumises chaque quinzaine. Dans certains cas, des responsables d’établissement ont dû s’expliquer sur le fait qu’il y a un grand nombre d’absents dans les classes de certains enseignants en particulier.

Par ailleurs, le doute plane sur la possibilité de reprendre les cours en présentiel en janvier 2022. Selon le calendrier scolaire, les vacances du deuxième trimestre prendra effet à partir du 18 décembre. La reprise des classes, est normalement prévue pour le 10 janvier 2022.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour