- Publicité -

Recensement 2022 — Economic and Social Indicators : Pour la première fois, la population en régression

Statistics Mauritius tire la sonnette d'alarme sur l'avènement du Grey Tsunami, soit le vieillissement de la population Les Mauriciens se marient de moins en moins, 54,9% en 2022 contre 58,9% en 2021, même si les “consensually married” progressent d'un demi-point, passant à 3,3%

Les premiers chiffres du recensement 2022, mené sous la supervision de Statistics Mauritius, confirment la tendance à la dénatalité au sein de la population, plus particulièrement à Maurice. Et ce, contrairement à l’évolution de la situation à Rodrigues. De 2011 à 2022, la République compte 1 830 habitants de moins, dont une baisse de 5 110 à Maurice et une hausse de 3 220 à l’île Rodrigues.

- Publicité -

Mettant en garde contre l’avènement du Grey Tsunami, l’analyse des premières données recueillies sur le terrain soutient que pour la première fois en quasiment un siècle, la population a régressé d’un recensement à un autre au cours de ce dernier siècle. Un autre phénomène notable demeure que les Mauriciens se marient de moins en moins et même si les Consensually Married accusent une légère progression de 0,5 point au cours de ces 10 dernières années.

Ainsi, sur la base de ces dernières données du recensement, le profil démographique de la République de Maurice s’établit comme suit : 1 123 260 habitants contre 1 237 090 (611 020 de sexe masculin et 626 070 de sexe féminin) en 2011.
Maurice : la population est de 1 191 280 cette année contre 1 196 390 en 2011)
Rodrigues : 43 650 en 2022, soit 21 330 de sexe masculin et 22 320 de sexe féminin, contre 40 430 en 2011

Agalega : 330 habitants, soit 170 hommes et 160 de sexe féminin, et cela excluant le millier de travailleurs étrangers sous contrat avec Afcons Infrastructure pour les travaux de la base militaire dans l’archipel.

La moyenne d’âge de la population est passée de 34 ans à 38 ans.
Le nombre de personnes par ménage est en régression, soit de 3,3 contre 3,5. Le literacy rate accuse une hausse d’un point, soit de 90,1% à 91,9%, avec le pourcentage de la population, ayant fait des études supérieures atteignant les 8,8%, soit un bond de cinq points en une dizaine d’années.

Le nombre de Mauriciens actifs économiquement est de 539 200, soit quelque 17 000 de plus par rapport à 2011.

La capitale continue à accueillir quotidiennement le plus grand nombre de Commuters, soit 64 600 en 2022 en baisse (66 800) par rapport 2011 alors que les Plaines-Wilhems affichent une tendance haussière, 51 200 cette année, contre 43 300 en 2011.
Statistics Mauritius note qu’en moyenne deux employés sur cinq (38,7%), soit 198 500, se déplacent quotidiennement pour se rendre au travail. « Moka remained the district with the highest proportion of people commuting to other districts to work (54% of is working population) followed by Savanne district (49%) », ajoute le rapport à ce chapitre. La proportion d’invalidités est de 6,8%, représentant deux points de plus.

D’un point de vue général, disséquant ces chiffres, Statistics Mauritius souligne que la supériorité numérique des membres du sexe féminin se maintient dans la proportion de 97 hommes pour 100 femmes. Mais le facteur qui retient l’attention est que « over the last century, the resident population has progressively increased by more that threefold ». Et que « however, the 2022 census has registered a decline in population for the first time compared to the previous census years. »

Ces données représentent un taux de croissance négative de 0,01% au cours de la période de 2011 à 2022, faisant suite à une période de declining positive growth since the 1960, conséquence d’une baisse dans le taux de fertilité. Ainsi, Maurice rejoint des pays comme l’Italie, le Japon, les Maldives avec un taux négatif.

Cette tendance se répercute sur le plan de la densité démographique, qui est maintenant de 615 habitants par kilomètres contre 616 auparavant. Maurice, qui faisait partie du groupe des 10 premiers Most Densely Populated Countries Worlwide, est descendue à la 11e place avec Monaco (19 083 habitants par kilomètre carré) et Singapour (7 953) occupant les deux premières places.

À Maurice, la répartition de la densité de la population fait que les régions urbaines, qui couvrent une superficie de 12% du territoire, accueillent 39% de la population, soit une moyenne de 2 100 habitants par kilomètre carré. Par contre, les régions rurales se présentent avec quelque 400 habitants par kilomètre carré.

Avec le vieillissement de la population, le rapport démographique remet en perspective le phénomène à l’effet que « the grey tsunami is coming ». Il ajoute que « the grey tsunami is partly due to the fact that the population is living longer » avec la moyenne d’âge de la population étant de 38 ans en 2022, soit quatre ans de plus qu’il y a une dizaine d’années, la proportion d’enfants âgés de moins de 15 ans n’étant que de 15,5% contre 20,7% en 2011 et surtout que le nombre de ceux âgés de plus de 60 ans a augmenté de six points, soit 18,7% en 2022 contre 12,7% en 201.

Ces facteurs ont complètement modifié la pyramide démographique. « The population pyramid is no longer a pyramid but is now more of a barrel like shape. In addition, the apex of the pyramid for 2022 is more bulging and more prominently on the female side compared to the 2011 pyramid, as a result of higher life expectancy among females as well as a maintained differential in life expectancy between males and females over the years », affirme le document.

Par ailleurs, les Mauriciens se sont mis à développer une aversion pour le mariage avec le taux en décroissance de 58,9% en 2011 à 54,9% cette année et le nombre de Mauriciens n’ayant jamais contracté d’union maritale atteignant 31,5% contre 27,6% il y a dix ans. Le nombre de Mauriciens divorcés est officiellement de 48 800, soit 7% de ceux mariés, en hausse de 7 800.

Le recensement de 2022 a dénombré 367 900 ménages, soit une hausse de 5,6% alors que l’Average Household Size est réduit à 3,3 contre 3,5 auparavant. Le pourcentage de la population vivant en solitude est en hausse de deux points soit 12,2%, représentant 44 900 et des familles sans enfant étant de 58 100, soit 15,8% .

Un détail, qui a toute sa pertinence, est que le kreol morisien est parlé par une grande majorité, à hauteur de 90% et en hausse alors que le bhojpuri a régressé à 5,1% et le français se maintenant à 4,4%.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour