Bâtiment du ministère du Travail

Trois employés étrangers opérant auprès d’une banque privée basée à Port-Louis se seraient vus refuser de prendre congé pour se rendre dans leur pays. Une lettre a été envoyée au ministère du Travail pour mener une enquête. Une rencontre est prévue entre la direction de la banque et le ministère du Travail ce lundi.

Une lettre a été adressée par Leevy Frivet, consultant en relations industrielles, au ministre du Travail, Soodesh Callichurn, pour le mettre au courant de la situation qui règne dans cette banque. Selon lui, une enquête doit être menée auprès de cette institution bancaire, qui « violerait constamment les lois du travail du pays ». Selon le consultant, les demandes de congé ne sont pas approuvées, et ce, « sans aucune raison ». Ils sont en effet trois employés à s’être vu refuser leurs demandes pour qu’ils puissent se rendre dans leur pays et voir leur famille. Il ressort qu’un vol spécial vers leur pays avait été programmé cette semaine pour tous ceux voulant rentrer.

Contactée, une source auprès du ministère du Travail nous confirme être au courant de l’affaire. « Un officier partira lundi rencontrer le directeur de cette banque », dit-elle. Cependant, elle fait ressortir que le ministère du Travail n’est pas habilité à s’occuper de cette affaire, étant donné que ces employés sont venus travailler à Maurice avec un Occupational Permit. « C’est à l’Economic Development Board de voir cette affaire et prendre en compte les modalités et les conditions de leur contrat », dit notre source.