Soins médicaux : L’accord entre Artemis et la Santé renouvelé

Le protocole d’accord entre le ministère de la Santé et Artemis Medicare Services Ltd (AMSL) de l’Inde a été renouvelé. Le service d’AMSL est lié à celui de l’Artemis Curepipe Hospital, dont le promoteur est Zouberr Joomaye. L’objectif du protocole d’accord serait, entre autres, d’orienter les patients mauriciens vers des soins à l’étranger et de renforcer les capacités des professionnels de santé.

- Publicité -

AMSL fournirait également un appui supplémentaire au ministère de la Santé et du Bien-être dans les domaines suivants : l’assistance technique dans le cadre du projet de cybersanté et la mise en place d’une unité de greffe de moelle osseuse autologue;

des programmes de formation en tant qu’observateur en Inde à l’intention du personnel paramédical éligible et sélectionné dans les différentes opérations cliniques;
la mise en place d’un service d’assistance aux patients mauriciens à AMSL et la création d’un groupe WhatsApp pour répondre à toutes les questions des ressortissants mauriciens adressées par le ministère de la Santé et du Bien-être; et la formation médicale continue des médecins mauriciens lors de la visite d’Artemis Consultants.

D’autre part, le ministre de la Santé, le Medical Council of Mauritius, le Dental Council of Mauritius et le Mauritius Examinations Syndicate ont reconduit le protocole d’accord avec le National Board of Examinations in Medical Sciences de l’Inde en ce qui concerne la conduite de l’examen d’enregistrement médical et de l’examen d’enregistrement dentaire.
Un protocole d’accord a été conclu avec le National Board of Examinations in Medical Sciences en octobre 2013 en vue de la tenue de l’examen d’inscription médicale et de l’examen d’inscription dentaire, avant l’inscription des médecins et des dentistes auprès de leurs conseils respectifs à Maurice.

Finalement, le cabinet a pris note hier de la création d’un Centre des opérations d’urgence de santé publique dirigé par le ministère de la Santé afin de prévenir, de détecter et de répondre aux menaces pour la santé publique de manière efficace et structurée, conformément aux protocoles en place. Le centre des interventions chirurgicales d’urgence de santé publique constitue une plaque tournante pour l’harmonisation efficace de l’information et des ressources en cas d’urgence et serait appelé à réunir des experts multisectoriels et multidisciplinaires pour coordonner les efforts de préparation et d’intervention en cas de flambée épidémique et d’autres urgences de santé publique, en utilisant un système standard de gestion des urgences mis au point par l’Organisation mondiale de la Santé.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour

- Publicité -