L’enquêteur principal du dossier MV Wakashio est revenu, hier en Cour intermédiaire, sur les informations captées par la boîte noire. Notamment les échanges entre l’équipage du vraquier avec la National Coast Guard (NCG).

Il a ainsi révélé que le Voyage Data Recorder du vraquier n’a enregistré aucun appel de la NCG. L’enquêteur a, cependant, affirmé que les gardes-côtes avaient tenté de prendre contact avec les membres d’équipage.

Par ailleurs, la demande de remise en liberté du capitaine Sunil Kumar Nandeshwar a été une nouvelle fois objectée par la police, malgré les garanties fournies par ce dernier. Le magistrat Neeshal Jugnauth se prononcera sur cette motion le 20 octobre.

Plus d’information dans l’édition du Mauricien de ce mercredi 7 octobre.