Photo illustration - Vivo Energy Mauritius, société détentrice de la franchise Shell à Maurice

Vivo Energy Mauritius, société détentrice de la franchise Shell à Maurice, a réalisé des résultats opérationnels de Rs 113,1 millions au terme du premier trimestre 2020. Au 31 mars, les bénéfices avant impôt affichaient une hausse de 9,3 % par rapport à la période correspondante de 2019. Cette performance est jugée d’autant plus satisfaisante par la direction qu’elle survient malgré un mois de mars déjà fortement impacté par les effets de la Covid-19.

Du 1er janvier au 31 mars 2020, l’exploitation commerciale a généré Rs 2,6 milliards, contre 2,9 milliards en 2019, essentiellement dû au prix du pétrole sur le marché international. « Nous sommes satisfaits de la performance au premier trimestre réalisée dans un contexte opérationnel difficile. Au premier trimestre, en plus des pluies abondantes qui ont affecté les opérations, nous avons également mené la transition vers un bunker moins polluant pour les navires avec tous les challenges opérationnels et techniques associés sans aucun incident à déplorer. Il va de soi que le mois de mars a dégradé le résultat global avec les premières répercussions liées aux restrictions de mobilités dans le cadre de la Covid-19 », explique Matthias de Larminat, managing director de Vivo Energy Mauritius.

« Le contexte très volatil actuel renforce l’incertitude, ainsi la prédictibilité des besoins et résultats à venir reste un exercice délicat », ajoute-t-il. Par mesure de précaution dans ce contexte incertain et face à la dégradation prévisible des marges et volumes, Vivo Energy Mauritius a décidé de ne pas verser d’acompte sur dividendes sur ce premier semestre. La compagnie reste néanmoins confiante que son modèle d’entreprise « réactif et résilient » permettra de s’adapter aux conditions en mutation en 2020.