La défense des Tranquebar Black Rangers en difficulté. Les joueuses du QBVC, dont la nouvelle recrue, Kelly-Ann Pierre-Louis (5), apprécient Le bonheur des joueurs et dirigeants des Trou aux Biches Sharks à l’issue de cette première compétition de la saison

Championnes en exercice, l’équipe masculine des Trou aux Biches Sharks et la formation féminine du Quatre Bornes VBC ont fait respecter la hiérarchie lors de la première compétition de volley-ball dans le cadre de la saison 2020-21.

La Charity Cup, disputée samedi dernier au gymnase Pandit-Sahado à Vacoas, a ainsi permis à l’équipe nordiste de repousser le challenge du Quatre Bornes VBC en quatre sets (25-21, 19-25, 25-17 et 25-21) en 107 minutes. Par contre, la rencontre féminine s’est révélée à sens unique, avec un bloc de Tranquebar Black Rangers ne faisant pas le poids, pour s’incliner en rien que 62 minutes sur le score de 14-25, 4-25 et 11-25.

Le championnat féminin, dont le coup d’envoi est prévu le 12 novembre, semble déjà promis à l’équipe de la ville des fleurs. Véritable machine de guerre et forte de ses trois titres consécutifs au championnat des clubs de la zone 7, l’ossature dirigée par Eric Louise a vite mis l’issue hors de doute. Et ce, même si son adversaire possède dans ses rangs des joueuses ayant fait partie de la présélection nationale, à l’instar d’Aurélie Mohungoo-Bouti, Alexei Elmire, Stéphanie Dauguet et Serena Chavry. D’ailleurs, le score éloquent acquis lors de la deuxième manche a attesté la différence de niveau entre les deux forces en présence. Avec sa nouvelle recrue d’origine rodriguaise, à savoir Kelly-Ann Pierre-Louis, le Quatre Bornes VBC, qui avait fait confiance d’entrée à Alison Labour, Rachel Étiennet, Vanessa Chellumben, Valentine Paul et Nathalie Letendrie-Laurette, a donc lancé un message clair à ses prochains adversaires. Aux éléments des Tranquebar Black Rangers de se retrousser les manches dès maintenant afin d’offrir une réplique plus valable lors du championnat.

Par contre, la rencontre masculine, qui voyait la première de Kervin Domingue en tant qu’entraîneur du Quatre Bornes VBC, a été plus équilibrée. Cette formation a fait jeu égal avec son adversaire jusqu’au 14e point du set initial, avant que les TAB Sharks ne prennent le large à 15-10. Ils maintiendront leur avance jusqu’au bout, malgré un retour du QBVC à 18-19. Evans Sauteur et ses coéquipiers devaient toutefois vite remettre les pendules à l’heure à l’issue d’une deuxième manche maîtrisée de bout en bout (12-8, 15-10 et 20-14), avant que les champions nationaux ne survolent le set suivant. Un set au cours duquel Gilbert Alfred, Akash Doobraz, Nicolas Dupouy, Kervin Appigadu, Allan Esther et Stephane Moonsamy s’étaient même retrouvés avec six points d’avance (22-16).

La quatrième manche sera au bout du compte la plus indécise, avec les deux protagonistes au coude à coude jusqu’à 20-20. La bande à Dharmen Gundowry trouvera finalement les ressources nécessaires pour forcer la décision en sa faveur et augmenter son capital confiance en vue du championnat qui débutera le 8 octobre.