Le vraquier panaméen faisant 299,95 mètres de long et 509 mètres de large a été placé sous haute surveillance par la National Coast Guard (NCG) à Pointe d’Esny, ce dimanche 26 juillet. Conformément au protocole, le plan national d’urgence en cas de marée noire a été activé hier soir. Il est présidé par le directeur de l’environnement et le directeur de la navigation.

En début de soirée d’hier, ce Bulk Carrier, Wakashio, faisant 299,95 mètres de long et de 50 mètres de large, avec un Gross Tonnage de plus de 100 000 tonnes, s’est échoué sur les récifs au large de Pointe d’Esny. Cela est arrivé vers les 20h. Pour les habitants de la région et les habitués de cette partie de la mer, ce vraquier s’est échoué non loin de là où le Dalblair avait connu le même sort en 1902.

Une équipe de la SMF est positionnée sur les lieux avec du matériel de lutte contre les déversements d’hydrocarbures, barrage flottant et pompe à la NCG de Blue Bay. Les équipes du NCG effectuent une reconnaissance et une enquête dans le lagon pour détecter tout signe de déversement d’hydrocarbures.

Un poste de commandement mobile a également installé près du poste de la NCG.
Les autorités maintiennent, à cet effet, une patrouille à flot dans le lagon et une patrouille mobile sur la plage.

Pour l’heure, le capitaine du navire signale qu’il n’y a aucun signe de déversement de pétrole.

Le ​Police Helicopter Squadron a aussi entamé une reconnaissance aérienne au-dessus du navire.

Une réunion de coordination au niveau du directeur de la navigation est prévue à ce matin.