À LA NATIONAL LIBRAIRY: Exposition sur la vie et l’œuvre de SSR

La Bibliothèque nationale organise depuis ce matin et ce jusqu’au samedi 17 une exposition sur sir Seewoosagur Ramgoolam dans le cadre de la commémoration du 111e anniversaire de la naissance du « Père de la nation ». Cet événement, ouvert au public, réunit entre autres des livres et des articles de journaux écrits par SSR, sous le pseudonyme Thumb Mark II, et une liste chronologique de ses réalisations.
Sangaren Chenganna et Deven Jodhun, les deux responsables de l’événement, ont déclaré au Mauricien que les 32 coupures de presse exposées font état de la vision du Père de la nation de favoriser l’éducation. Parmi, il y a celui de Raj Meetarbhan sur « SSR, l’homme politique vu par son fils », paru dans l’Express du 18 septembre 2000.
Le Mauricien du 18 septembre 1985 nous livre le dernier entretien, réalisé par Sydney Selvon, avant la mort de l’ancien Premier ministre. SSR y expliquait que « la liberté de l’individu est l’héritage le plus précieux que je lègue à mon pays ».
L’exposition regroupe aussi une quarantaine de diapositives sur la vie de SSR et une dizaine de livres, dont SSR, The rare diplomat de Joseph Tsang Mang Kin, Battles for a democratic constitution of Mauritius de Pahlad Ramsurrun et Our struggle de Anand Mulloo. Le parcours de SSR, son empreinte sur les affaires nationales, son accession à la tête du Parti travailliste et sa lutte pour l’indépendance sont autant de thèmes évoqués dans ces ouvrages.
SSR, « enfant de coolie » devenu Premier ministre, était un défenseur de l’unité nationale. Parmi ses réalisations : l’introduction en 1977 de l’éducation gratuite, la santé gratuite, le développement dans l’industrie sucrière, les infrastructures routières. Il est le fondateur de l’État mauricien moderne.