ÎLES VANILLE — L’accessibilité régionale à la loupe de 13 transporteurs

L’accessibilité des Îles Vanille et de l’océan Indien a fait l’objet d’une rencontre entre treize compagnies aériennes à l’hôtel Le Labourdonnais lundi.
Le directeur de la MTPA, le Dr Karl Mootoosamy s’adressant aux représentants des treize compagnies aériennes lors d’une session de travail lundi

Cette réunion a été présidée par Nando Bodha, ministre du Tourisme et des Loisirs, et Didier Robert, Président du Conseil Régional. Les compagnies représentées étaient Air Mauritius, Air France, Air Seychelles, Air Austral, Corsairfly, Comair, Air Madagascar, Emirates, Condor, South African Airways, British Airways, Comair Transaero et GAM.
Étaient présents également les décideurs des offices du tourisme de Maurice, de la Réunion, des Seychelles, de Madagascar et des Comores. L’office du tourisme mauricien était représenté par son directeur Karl Mootoosamy, l’île de la Réunion Tourisme par Pascal Viroleau, le Seychelles Tourism Board par Alain St Ange, l’Office National du Tourisme de Madagascar par Joël Randriamandranto, l’Association Comorienne du Tourisme par Guy Hissane. Étaient également présents le Permanent Secretary du ministère du Tourisme et des Loisirs, le Permanent Secretary du ministère des Communications extérieures, l’AHRIM, l’Association des hôtels de Charme et Airport of Mauritius Ltd, parmi d’autres invités.
Les décideurs de ces lignes aériennes ont montré leur vif intérêt pour ce projet Îles Vanille et ont reconnu l’importance de l’accessibilité, un élément clef à sa réalisation. Il y a eu un consensus de leur part à promouvoir ce concept dont 1) un accord commun de publication concernant les Îles Vanille dans leur in flight magazines ; 2) relayer les Îles Vanille à travers un clip, pour une visibilité maximale ; 3) la nécessité de réduire les taxes afin de rendre les voyages combinés Îles Vanille plus attrayants et permettre ainsi la circulation interîle ; 4) le besoin d’un nouveau dynamisme interîle vers un tarif spécifique (deux à trois destinations, vers la création des combinés Îles Vanille) ; l’engagement sur les éductours interîles ; et 5) un comité technique pour mettre en place le concept Îles Vanille.