18E JOURNÉE : Seeking Angelo remporte son pari

Les regards étaient braqués sur la deuxième manche du championnat des 4 ans qui se disputait sur 1600m. Absent de la première levée de ce tournoi, Seeking Angelo qui venait tenter sa chance dans une valeur nettement supérieure à celle où il avait enlevé enlevé sa première victoire 2013, soit la C6 (46-30), se montra à la hauteur de la situation, matant les mieux classés pour réussir le four in a row. Les écuries Maigrot et Serge Henry ont, elles, ramené un doublé chacune, tandis que l’Italien Gregorio Arena ouvrait son palmarès mauricien sur Prince Alwahtan. Gavin Lerena se signala, lui, sur Bastille Day qui constituait la 300e victoire de Ramapathee Gujadhur en tant qu’entraîneur, alors que Cédric Ségeon atteignait sa 98e victoire sur notre hippodrome grâce à Gida.  En l’absence de Corne Orffer, c’est Jeanot Bardottier qui a mené à bon port Chequer pour le compte de l’écurie R. Gujadhur. Johnny Geroudis souffrant, Robbie Burke a accentué son avance au haut du tableau grâce à Carcassonne. Il compte désormais 23 victoires, soit 3 de plus que le jockey de l’écurie Rousset.
Doublés de S. Henry et Maigrot
300e de Ramapathee Gujadhur
Le pari était osé. Certes, il avait enlevé ses trois précédentes courses, dont la dernière par plus de six longueurs, mais face à ses adversaires du jour sa tâche paraissait plus compliquée. En effet, il avait cette fois sur sa route des chevaux de classe à l’instar de Master Mascus et Tandragee qui avaient déjà fait leurs preuves à ce niveau. Mais avec son léger handicap et sa deuxième ligne, le représentant de l’écurie Rousset avait une belle carte à jouer. En l’absence de Johnny Geroudis, souffrant, Seeking Angelo était confié au fils du sol Rye Joorawon qui est connu pour ses qualités de bon juge du pas. Le cavalier mauricien saisit sa chance et dosa les efforts de sa monture comme il se doit pour mener ce fils de Western Winter à son septième succès chez nous.
Tous étaient conscients que si Seeking Angelo avait le loisir de dicter son propre rythme sans être inquiété, il serait difficile à remonter avec ses 55.5 kg sur le dos. La présence de Besugo qui affectionne également la course avec le pas et qui était encore plus légèrement handicapé vu qu’il rencontrait des adversaires d’un niveau nettement supérieur, laissait penser que l’alezan de l’écurie Rousset n’aurait pas la partie aussi facile, mais après quelques foulées seulement, les partisans de Seeking Angelo pouvaient déjà se frotter les mains, car Besugo se montra lent et se fit vite enfermer par Tandragee. Swapneal Rama n’insista pas et se contenta de placer sa monture à la corde derrière Master Mascus. C’est Liquid Motion qu’on vit se placer dans le dos du leader, tandis que Tandragee était condamné à évoluer en one off sur l’arrière-main de Master Mascus. Glitter Star fermait la marche. S’il put se placer en tête sans grand effort, Seeking Angelo durcit quelque peu l’allure dans la première courbe sans sortir de son pas pour creuser l’écart sur Liquid Motion qui comptait environ 3L de retard au poteau des 1000m. Joorawon laissa souffler sa monture dans la descente. Liquid Motion se rapprocha à partir de la rue du Gouvernement. Tandragee en fit autant, mais dès que Victoire sentir le danger, il déboîta Master Mascus qu’il lança à l’extérieur de Liquid Motion, forçant l’alezan de l’écurie Gujadhur à aborder la dernière courbe encore plus en épaisseur. A ce moment de la course, on pensait que Master Mascus allait donner une bonne réplique à ses adversaires. Cependant, l’élève de Ricky Maingard marqua le pas. En revanche, Liquid Motion en avait encore sous les sabots et continua sa progression sur Seeking Angelo. Ségeon ne put assister sa monture comme il devait vu que cette dernière pencha quelque peu sur sa droite avant que le meneur ne verse à son tour à l’extérieur. Malgré cela, Liquid Motion se rapprocha vivement sur le tard, mais le but arriva à temps pour la monture de Joorawon qui conserva une demi-longueur au poteau. Les 1600m furent bouclés en 1.37.29.
Prochaine étape pour Seeking Angelo : la troisième étape de la manche des 4 ans disputée à poids d’âge sur 1850m.
Mining Prospect qui avait fait l’impasse dans la deuxième manche du championnat des 4 ans réalisa 50 centièmes de plus dans l’épreuve suivante qu’il remportait en employant la tactique du plus fort. Vu qu’il était le seul front runner du lot, le représentant de l’écurie Maigrot avait une belle carte à jouer. Le plus difficile était fait après une centaine de mètres où il s’était déjà emparé la direction des opérations, et ce, sans être forcé même s’il se montra quelque peu ardent. Hoolash décida de ne pas se battre avec sa monture et lui fila les rênes. Mining Prospect durcit le rythme pour compter environ 3L sur Meadow Magic au Tombeau Malartic. Dans ce champ restreint on fut quelque peu surpris de voir Seattle Ice évoluer en one off devant From My Heart qui précédait Not Liable. Meadow Magic refit une partie de son retard au bas de la descente avant de passer à l’offensive dans la dernière courbe. From My Heart fut lancé à l’intérieur du meneur, mais il dut changer de ligne vu que ce dernier versa à l’intérieur. S’il ne fut pas en mesure de confirmer son étandard de favori, plafonnant sur la fin, Meadow Magic conclut honorablement à son extérieur. Cependant, la nouvelle unité se contenta de la deuxième place à un peu plus d’une demi-longueur de Mining Prospect qui enregistrait sa deuxième victoire avec Hoolash sur le dos.
L’écurie Maigrot et Rehaze Hoolash doublèrent la mise avec Iwayini qui venait tenter sa chance dans une valeur supérieure par rapport à sa dernière sortie victorieuse. Tout comme sur Mining Prospect, Hoolash sut doser les efforts de sa monture qui repoussa l’attaque de The Last Samurai jusqu’au bout. L’alezan de l’écurie Maigrot fut le plus prompt à l’ouverture des boîtes et profita de sa première ligne pour s’emparer de la position tête et corde. Après une centaine de mètres, on vit à son extérieur un rideau de chevaux composé de The Last Samurai, Amazing Bolt, Traianius et Albert Dock qui cherchèrent une position plus avantageuse au premier tournant. Si le représentant de l’écurie Foo Kune parvint à trouver la corde devant How Many To Won, Amazing Bolt fut condamné à suivre à son extérieur avec dans son dos Traianius. Prince Of Wings se montra ardent et déboîta au Tombeau Malartic pour se rapprocher en troisième épaiseur, tandis que son compagnon d’écurie Ipse Dixit fermait le cortège. Nullement inquiété, Iwayini courut bien dans son pas avant de durcir graduellement le rythme à 500 mètres de l’arrivée.  Robbie Burke attendit la fin des false rails pour lancer The Last Samurai à l’intérieur du meneur. How Many To Won dut être repris à l’extérieur d’Iwayini afin de pouvoir continuer sa progression. Entretemps, on pouvait assister à une belle empoignade entre Hoolash et Burke. The Last Samurai donna l’impression de pouvoir combler tout son retard, mais Iwayini s’accrocha jusqu’au bout.
La première d’Arena
Il a dû attendre sa troisième journée pour ouvrir son compteur mauricien. Gregorio Arena s’est signalé à l’issue d’une sage course d’attente sur Prince Alwahtan qui en profitait pour enregistrer sa troisième victoire au Champ de Mars. Baynesfield tira profit de sa deuxième ligne pour s’emparer du commandement devant City Of Choice, Please To Progress et Saint John Bosco. Shakleton qui était cinquième commença sa progression dans la descente et passa franchement à l’attaque à la rue du Gouvernement, menant dans son sillage Inside Out. Le favori Urbi Et Orbi était alors septième devant Hills Of Rome, Prince Alwahtan et Absalom respectivement. Shakleton grignota du terrain à vue d’œil pour accrocher sérieusement Baynesfield à l’entrée de la ligne droite. Cependant, il ne fut pas en mesure de prolonger son effort jusqu’au bout. Urbi Et Orbi avait déjà été déboîté dans le dos de Saint John Bosco et lorsque ce dernier quitta la corde dans la dernière courbe, un boulevard s’offrit à Prince Alwahtan qui avait longtemps été aperçu dans le dos du favori. Ce dernier se retrouva dans un rideau de chevaux et fut repris à l’intérieur par Lerena. Malheureusement pour lui, il n’obtint pas le passage au moment opportun et ne put se mêler à la lutte finale. Please To Progress fut le premier à dominer Shakleton, mais à la corde, Prince Alwahtan termina en force pour inscrire sa troisième victoire chez nous.
On était condamné à démarrer la journée avec une première car l’épreuve d’ouverture était réservée aux chevaux ayant couru en 2012 et 2013 et qui n’ont pas gagné. La victoire est revenue à Arromonches qui avait couru en net progrès à sa dernière tentative sur un parcours visiblement trop court pour ses réelles aptitudes. Confié à l’apprenti Bhaugeerothee qui retrouvait la compétition après avoir purgé une suspension de trois semaines, cet élève de Serge Henry sortit la meilleure fin de course pour ouvrir son compteur mauricien et priver Fort Noble de sa première sur notre turf. Powder Snow fut sollicité pour se placer à la corde devant Fort Noble, mais Jack Sparrow fit preuve d’un meilleur pas initial pour mener les débats. Double Dash vint se placer sur son arrière-main à l’entame du premier virage. Arromonches était alors septième à l’intérieur de Benjamen Boo et Silver Beach et précédait Friday Lunch Club et Spacebeam. Jack Sparrow aborda la ligne droite finale sous la menace des deux chevaux de l’écurie Merven qui s’amenèrent à l’extérieur. Arromonches fut lancé à sa droite entre Powder Snow et Spacebeam. Fort Noble donna l’impression de pouvoir enfin vaincre le signe indien mais Arromonches sortit un joli coup de reins pour forcer la différence et offrir à Bhaugeerothee sa cinquième victoire de la saison.
Victorieux à sa dernière sortie où il défendait les chances de l’écurie Foo Kune pour la première fois, Carcassonne a remis ça dans The Emtel Data Centre Cup où il faisait figure d’épouvantail. S’il avait suivi en arrière garde lors de la 14e journée, cet alezan de 5 ans mit à profit sa deuxième ligne pour vite se placer dans le dos d’Iwannadance qui se fit déborder par Mathafa. Ce faisant, le représentant de l’écurie M. Ramdin incommoda Iwannadance et Imperial Palace. Son cavalier écopa d’une suspension d’une semaine pour cette faute. Don’t Say Don’t se rapprocha à l’extérieur du favori et se décala à environ 500 mètres de l’arrrivée afin de prendre le first run sur Carcassonne. Burke déboîta également sa monture afin de ne pas se laisser enfermer par Pick Six qui se rapprochait à l’arrière avant de passer franchement à l’attaque au poteau des 300m à l’extérieur de Don’t Say Don’t. Ce dernier mit le nez à la fenêtre dans la ligne droite, mais il était évident qu’il n’allait pas pouvoir longtemps résister au finish du coursier de l’écurie Foo Kune. En effet, lorsque Burke lui demanda un nouvel effort, Carcassonne accéléra à nouveau pour laisser sur place la monture de Ségeon. Go West se rapprocha quelque peu sur le tard pour compléter le podium.
Muni d’un tongue strap cette fois, Gida répéta la forme de ses débuts pour renouer avec le succès dans The Emtel 4G Cup qui était considérée comme une des épreuves les plus ouvertes de la journée. On savait qu’il y aurait du train dans la course avec la présence du flyer Allocation. Ce dernier profita de sa première ligne pour vite se placer aux avant-postes devant Cult Status qui déborda Kalinago. Le coursier de l’écurie Gujadhur partit sur des bases relativement élevées et au Tombeau Malartic il comptait déjà trois longueurs sur son plus proche poursuivant. Gida profita du bon train pour se placer devant Kalinago qu’il considérait comme son principal adversaire qui était piloté par Joorawon, Latham ne pouvant faire le poids. Ce dérnier écopa d’une amende de Rs 5000 pour cela. Beach Club était cinquième et précédait d’environ 4 longueurs Adeste Fidelis qui menait un peloton composé d’Up Company, Because U Said So, Alvaro et In The Frame. Allocation maintint le rythme et il était évident qu’il allait céder tôt ou tard. Ségeon demanda un premier effort à sa monture au poteau des 400m avant d’accrocher sérieusement Cult Status. Allocation se montra plus accrocheur que prévu, mais il se fit rattraper à mi-ligne droite par Gida qui par la suite résista avec une certaine assurance à Kalinago qui pencha sur sa droite.
Lerena se rachète
Malheureux sur Urbi Et Orbi un peu plus tôt, Gavin Lerena s’est brillamment racheté sur Bastille Day qui obtint une fin de course limpide pour enregistrer sa deuxième victoire consécutive et offrir, du coup, à Ramapathee Gujadhur sa 300e victoire en tant qu’entraîneur. Il y eut une petite lutte pour le commandement. Bottom Dollar misa sur sa première ligne pour forcer Lord Googol, Strike Again et Makes Me Wonder à évouler à son extérieur sur environ un furlong avant que les deux derniers nommés ne le débordent. Cela coûta finalement très cher au favori qui, habitué à suivre plus en retrait, manqua de ressources dans l’emballage final. Lord Googol n’insista pas et se plaça derrière la monture de Burke. Bastille Day était cinquième devant Ice Trigger et I’ll Be Back. Strike Again imprima une allure régulière, ce qui fit que Makes Me Wonder comptait environ trois longueurs sur Bottom Dollar au bas de la descente. Lord Googol lança son offensive au poteau des 400m, mais il fut contraint d’aborder la dernière courbe en épaisseur vu que Makes Me Wonder et Bottom Dollar avaient également déboîté. Bastille Day obtint un boulevard à l’intérieur où il se rapprocha en main jusqu’à environ 150 mètres de l’arrivée où Lerena lui demanda un effort. En quelques foulées, il refit le peu de retard qu’il concédait sur ses adversaires pour s’en aller vers une facile victoire. Il boucla les 1650m en 1.40.10. Ce qui constitue un nouveau class record et le meilleur temps cette saison sur le parcours.
 Appelé en suppléant sur les chevaux de l’écurie Rameshwar Gujadhur dont le jockey attitré Corne Orffer a dû se rendre en urgence en Afrique du Sud durant la semaine pour des raisons familiales, Jeanot Bardottier n’a pas raté le coche dans l’épreuve de clôture sur Chequer qui a surpris le favori Darcy’s Arcy. Umhlanga fut sollicité pour se placer aux avant-postes. Flaming Al se montra très entreprenant avec les œillères et lui disputa le commandement. Bali Mojo était troisième côté corde devant Carson City qui avait incommodé Darcy’s Arcy en se plaçant à la corde. Chequer était en one off entre ces deux chevaux. Vinrent ensuite Juan Belmonte, Make My Grey, Ask The Afghan et Patch Of Blue respectivement. Flaming Al prit le relais dans la descente et maintint une allure régulière. Les choses se précisèrent à 600 mètres de l’arrivée avec une première offensive de Chequer. Ce dernier contourna ses adversaires pour aborder la ligne droite finale en vainqueur. Lorsque Bardottier sortit le baton de la main gauche, sa monture pencha sur sa gauche. Le jockey mauricien changea sa cravache de main avant de l’accompagner aux bras. Derrière, Darcy’s Arcy était lancé à ses trousses, mais Chequer maintint le rythme pour résister au retour du favori avec une certaine assurance.

FACTS & FIGURES
Le fait du jour : Seeking Angelo a remporté son défi face aux chevaux qui ont déjà fait leurs preuves chez l’élite. En effet,il a enlevé la deuxième marche du championnat des 4-ans au terme d’une course menée de bout en bout. Cette victoire constitue notamment un quatre à la suite pour le pensionnaire de l’écurie Rousset, qui n’a perdu qu’une seule fois en cinq sorties cette saison.
Le jockey du jour : Offrons la palme à Rehaze Hoolash pour son premier doublé de la saison. Jouant crânement sa chance, le Mauricien a mis en exergue son talent dans la course à l’avant avec Mining Prospect et Iwayini sous les couleurs de l’écurie Maigrot.
Les vainqueurs les plus joués : A l’exception de Carcassonne dont la cote est demeurée aux alentours de 1 contre 1 et de Mining Prospect qui demeurait le deuxième favori, la cote de tous les autres vainqueurs a évolué. Le cheval le plus joué demeure Prince Alwahtan qui est passé de Rs 1200 à Rs 450 pour une mise de Rs 100. Arromonches (Rs 1000 à Rs 700), Gida (Rs 600 à Rs 300), Bastille Day (Rs 450 à Rs 420), Seeking Angelo (Rs 270 à Rs 240), Iwayini (Rs 450 à Rs 330) et Chequer (Rs 800 à Rs 550) se sont visiblement fait de nombreux partisans.
Les vainqueurs les moins cotés : Les outsiders n’ont visiblement pas eu de chance hier. Le moins coté a été Arromonches à Rs 700. Mention sera également faite de Chequer qui était offert à Rs 550.
Le meilleur chrono de la journée : Nous n’avons eu droit qu’à un seul Class Record hier. Il est à mettre à l’actif de Bastille Day qui a parcouru les 1650m de sa course en 1m40.10. Il améliore ainsi l’ancienne marque —détenue par Dealer’s Choice depuis le 20 novembre 2010 — par 3 secondes et 83/100.
Les déceptions : Friday Lunch Club, Benjamen Boo, Bottom Dollar, Tandragee, Master Mascus, From My Heart, Amazing Bolt, Bali Mojo
Les numéros gagnants : 5/6/1/5/1/5/4/8/3
Les lignes gagnantes : 1/8/2/7/4/2/5/1/5

DÉCLARATIONS
SOODESH SEESURRUN (assistant entraîneur de Seeking Angelo):
« C’est notre jockey Johnny Geroudis qui nous a encouragés à l’aligner dans cette course. Malheureusement il n’a pas pu le monter. Je croyais dans ses chances de par la manière dont il s’est imposé la dernière fois. Je dédie cette victoire à mon patron, Gilbert Rousset, qui se trouve en Afrique du Sud. »

RAMAPATEE GUJADHUR (entraîneur de Batsille Day et qui a remporté la 300e victoire de sa carrière):
« C’est un grand honneur de remporter la 300e victoire de ma carrière. Je remercie toute ma famille qui me soutient, en particulier mon épouse et mon fils Mukund, l’équipe qui est derrière moi, notre vétérinaire Alec Noël qui est presque un membre de la famille, Naresh, notre chef palefrenier, Bartee qui est mon bras droit et qui fait 90% de mon travail, sans oublier les fans. C’est une grande fièreté d’être à la tête de l’écurie Gujadhur. »

GAVIN LERENA (jockey de Bastille Day):
« It’s very nice to bag my very first win here. It relieves a little bit of the pressure. I’m glad also to be part of trainer’s 300th. It was a fantastic win. The pace was good all the way and that suited my horse. He was always travelling like a winner. »

HUGUES MAIGROT (entraîneur de Mining Prospect et Iwayini):
« Mining Prospect est un cheval qu’on apprend à connaître. Il a aujourd’hui démontré qu’il est impératif qu’il coure devant. Avec la présence de Seeking Angelo et de sa bonne ligne, on a préféré faire l’impasse sur la deuxième manche du championnat des 4-ans. On s’est dit qu’on avait une meilleure chance ici en l’absence d’un véritable front runner. La victoire d’Iwayini fait très plaisir. Il a été performant depuis le début de la saison. C’est un cheval qui n’a pas une tonne de moyens mais qui est généreux dans l’effort. Son moral est au top actuellement et je pense que ça l’a beaucoup aidé. Il y a aussi Rehaze qui a monté une très belle course. »

REHAZE HOOLASH (jockey de Mining Prospect):
« Je remercie l’entraîneur Hugues Maigrot et le propriétaire du cheval, M. Christian Lafraisière, pour avoir placé à nouveau leur confiance en moi. C’est un cheval qui n’a rien fait de mauvais depuis qu’il est à Maurice. Il aime quand il se retrouve seul à l’avant. Il n’aime pas le bruit. C’est un cheval qu’il faut  laisser faire. C’est très bon pour le moral de remporter une course, surtout pour nous, apprentis, car ce n’est pas facile d’avoir des montes. »

CÉDRIC SÉGÉON (jockey de Gida):
« On pensait que sur sa forme sud-africaine il allait avoir besoin de plus de distance pour s’exprimer. Mais il nous a prouvé le contraire ici. Malgré sa mauvaise ligne, il est sorti très vite des boîtes. Je me suis mis juste derrière Kalinago, le cheval de M. Perdrau, qu’on considérait comme le cheval à battre. Dans la ligne droite, il m’a sorti un joli coup de reins pour l’emporter.»

ROBBIE BURKE (jockey de Carcassonne):
« I rode him last time out with much confidence. There was a lot of pace in the race. Today I rode him closer to the pace as I was a little bit concerned as it was a small field. I am very happy the way he responded in the final straight. »

THE ALFRED HERRENSCHMIDT CUP – GR3 – (60+) – 2100m
Vettel le grand absent

C’est samedi prochain que se disputera la première manche du championnat des stayers. Première levée d’un championnat qui passera par le Supertote Golden Trophy, le Maiden et la Coupe des Présidents, elle porte un label de G3 et se disputera sur 2100m. Nous sommes en mesure d’annoncer la non particpation de Vettel dont l’entourage préfère le réserver pour la dernière manche du championnat des 4-ans, le 27 juillet prochain sur 1850m.
Vettel absent, ce n’est pas pour autant que l’écurie Gujadhur sera à court d’arguments. La plus vieille écurie du turf compte aligner deux représentants, à savoir Acuppa et Solar Symbol. Le premier nommé reste sur une troisième place acquise dans le Trophée du Bicentenaire remporté par son compagnon d’écurie Vettel. Il semble avoir amorcé un regain de forme cette saison après un parcours 2012 plutôt laborieux. Le parcours allongé est à son avantage et, avec Gavin Lerena sur le dos, il devrait être un des principaux animateurs de la ligne d’arrivée. Acuppa sera épaulé par Solar Symbol qui est toujours vert à bientôt neuf ans. La vainqueur du Maiden 2010 devrait lui aussi apprécier le parcours allongé et sera dangereux s’il peut mener le peloton à sa guise. Pur stayer, il commande le respect.
L’écurie Maingard fera à nouveau confiance au duo Solar Captain-Rudi Rocks. Ces deux chevaux n’ont pas démérité dans le Trophée du Bicentenaire. Des deux, on accordera un léger avantage à Rudi Rocks, stayer confirmé qui devrait se montrer plus percutant sur le parcours. Solar Captain avait manqué d’accélération à sa dernière sortie. A bien voir, il n’a pas encore convaincu sur des courses de fond. Même avec son handicap favorable, on le voit plutôt pour un accessit.
Les intérêts de l’écurie Foo Kune seront défendus par Prince Of Troy qui semble avoir été entraîné principalement pour cette épreuve. L’allongement du parcours ne devrait pas lui poser de problème. Cette course constituera un vrai test pour le protégé de Budheswar Gujadhur en vue d’une éventuelle participation dans le Maiden.
Solo Traveller au repos, c’est vers Intercontinental que s’est tournée l’écurie Rousset pour se faire représenter. Le fils de Mark Of Esteem a été une petite déception à sa dernière sortie, ne pouvant à aucun moment faire sentir sa présence. Il n’est pas impossible qu’il commence à ressentir le poids de la compétition. Rallongé, il devrait mieux se comporter sur un parcours où il détient la meilleure marque.
L’écurie Maigrot engagera Code Rock. Sur sa forme sud-africaine, il a certainement la pointure d’une telle épreuve. Il nous a paru en progrès lors de ses derniers galops, certes, mais il devra d’abord faire ses preuves avant qu’on ne fasse de lui un de nos favoris.

PARTANTS PROBABLES 19e JOURNÉE
1er Course – (0-22) – 1400M
Dupont Circle, Massive Impact, Fire Wire, Lucky Colour, Pole Of Cold, Mobschief, Cirac, Dock On Time, Rock This Town, The Sneaker, Tame The Tiger, Port Albert, Highland Jet, Selisius, Pride Of Prussia

2e course – (20-36) – 1000M
Mighty Fine, Wolfe Tone, Destiny’s Tale, Cassido, Golden Sheik, Campus, King Tut, Torero, Rainbow Man, Democratic Man, Winged Captain, Variant, Montante, Oceans Edge, Question Time, Sunday Monday, Heavenly Bandit, Tobeastar  

3e course – (15-31) – 1365M
Mighty Fine, Destiny’s Tale, In To Beep, Campus, King Tut, Massive Impact, Torero, Appeal Board, Pole Of Cold, Winged Captain, Smitten, Montante, Ballito Boy, Beautiful Bhutan, Question Time, Captain James Cook, Miesque’s Wonder, Keep Walking, Manta Ridge, Smartelli   

4e course – (30-46) – 1850M
Piece Of Paradise, Rich Strike, Carson City, Schecado, Unbridled Joy, Dock Of The Bay, Pattaya Beach, Thursday Lunch, High Accolade, Storm Alterno, Royal Day, Forest Shelter, Tamworth, Halabaloo, Lividus

5e course – (55-71) – 1365M
Hot Rocket, Mr Black Tom, Accelero, Snappy, Always A Pleasure, Capitaine, Bobby Bear, Captain’s Key

6e course – (G3/60+) – 2100M
Esteco, Acuppa, Accelero, Solar Symbol, Polar Bound, Why Worry, Code Rock, Rudi Rocks, Solar Captain, Intercontinental

7e course – (45-61) – 1500M
Last Regal, Slinga Malinga, Clear As Day Light, Singing Lord, Monsieur Dane, Ashanti Gold, Mozart’s Giovanni, Royal Chalon, Ridge Too Far, Arabiam Empire, Constellation, Shanghai Kid, Bolting Cat, Sergeant Major, Polar Falcon, Governor General

8e course – (35-51) – 1600M
Clear As Day Light, Piece Of Paradise, Freedom, Diamond Light, Sniper, Sylvester, Unbridled Joy, Captain Vedici, Read My Heart, Lividus, Summer Recess, Shahruhk, Captain Tempest, Thursday Lunch, King’s Guard, High Accolade, Bayard, Posse Comitatus, Tobin, Royal Day, Forest Shelter