Le trio humoristique présente un nouveau spectacle, les 1er et 2 avril au Théâtre Komiko. Des sketches et des parodies dont seuls Stephan Raynal, Berthie Prosper et Alain Narainsamy ont le secret. Les trois comiques présentent Délire total. Nous avons soulevé un coin du rideau de mousseline.
C’est un secret aussi bien gardé qu’une tractation politique sous tapis. Stephan Raynal hésite entre un sketch sur les chauves-souris ou faire monter sur scène un entraîneur de foot. Ce coach africain prendrait la parole pour s’adresser aux meilleurs joueurs du monde… ki pe gagn enn sak bate. À l’heure où nous écrivions cet article, Stephan se posait toujours la question. Car la chauve-souris est un sujet de brûlante d’actualité. Le chiroptère a bon dos pour expliquer l’inexplicable. L’honorable Raynal devrait probablement se prononcer sur le sujet avec humour… Un florilège d’anecdotes pour se prémunir contre la morosité ambiante.
Le public qui aura choisi de voter Trwa Moustiker appréciera une version revisitée de L’amour est dans le pré. Stephan incarne dans ce sketch une femme du monde. Celle-ci a des envies de campagne. Est-ce parce que le champagne ne lui fait plus tourner la tête ? Elle rencontre donc un rustre fermier, à des lieues du gentleman-farmer. Pas de poule ni de cabri sur scène mais une parodie de l’émission précitée. Le fermier en question est campé par Berthie Prosper. Par la suite, on le retrouvera dans la peau d’un porte-parole des forces de l’ordre.
On aura droit aux explications d’un haut gradé par rapport à detrwa ti problem ki finn arive. Une argumentation qui saura démontrer où se situent les responsabilités et tirera au clair certaines histoires qui ont défrayé la chronique. Selon nos informations, Berthie Prosper est un ancien danseur et animateur ayant sévi dans un prestigieux établissement hôtelier du littoral ouest durant les années 80. Les habitués auront remarqué ses mimiques et ses gestuelles chorégraphiques.