1ER JUILLET AU MGI : Gérard Louis à tous les rythmes pour ses trente ans

Gérard Louis retrace les grandes étapes de sa carrière avec ceux qui l’ont accompagné durant ses trente ans de carrière. De la variété internationale au séga d’ambiance, en passant par le jazz, la musique orientale et les autres rythmes, le public pourra entendre des sonorités par lesquelles s’est construit ce personnage de la musique locale et régionale. Une belle histoire qui sera racontée en musique sur la scène du MGI, le 1er juillet.

Pour marquer ses trente ans de carrière, Gérard Louis a décidé de “célébrer la musique dans son intégralité”. Il n’en pouvait être autrement pour cet artiste polyvalent qui a baigné dans différents courants musicaux sans jamais perdre pied. Avant d’en arriver au succès de Cassiya, Gérard Louis a longuement jonglé avec différentes sonorités. “Ces différentes expériences musicales m’ont finalement amené à créer la musique de Cassiya”, explique-t-il.
La genèse de cette histoire sera racontée en musique au cours du concert qu’il donnera le 1er juillet au MGI. La présence de Gervais Grivon sur scène renverra à la période où Gérard Louis était musicien d’hôtel. Avec ce compagnon ou encore Mario Justin, pianiste qui deviendra plus tard le leader de ZotSa, Gérard Louis reprenait Stevie Wonder, Cool and the Gang et bien d’autres succès des années 80.
Au MGI, ces reprises feront partie du répertoire. D’autres artistes l’accompagneront dans son parcours. Parmi eux, les différents batteurs qu’il a côtoyés, le chanteur réunionnais Dominique Barret, Sandra Mayotte, Bruno Malcolm, Edouard Doyal… Ces derniers feront entendre des morceaux connus et feront découvrir d’autres genres musicaux. Meera Mohun sera également de la partie puisque Gérard Louis a touché à la musique orientale à un moment de sa carrière. “J’ai aussi joué dans un groupe de ghazal de la Plaine Verte et j’ai même accompagné un chanteur chinois.”
Et puisque tout va pour le mieux avec ses anciens compagnons de Cassiya et que les liens se renouent autour de leurs projets communs, Gérard Louis accueillera aussi Désiré François, Alain Ramanisum, Alain Lafleur et Bruno François. On pourra s’attendre à quelques-uns des grands succès de ce groupe auquel son nom reste étroitement associé. C’est en effet Gérard Louis qui a conféré au groupe sa couleur musicale lorsque le musicien de la région des Salines a rejoint ses amis du voisinage pour construire Cassiya.
Tous les détails du concert seront communiqués ultérieurement.