21E JEUX DU COMMONWEALTH — 4 AU 15 AVRIL 2018: Les premières images de Gold Goast

Maurice représentée dans 10 disciplines avec une absence de taille en triathlon et squash

Durant trois jours, soit du 9 au 11 octobre, le Comité Organisateur des 21e Jeux du Commonwealth a organisé un séminaire pour les Chef de Mission des Comité Olympiques des 70 pays qui participent à cette compétition. Maurice était représentée à cette rencontre par le biais de Kaysee Teeroovengadum, désigné Chef de Mission pour ce rendez-vous qui se tiendra du 4 au 15 dans la splendide ville balnéaire de Gold Coast, situé dans le sud de Brisbane en Australie. Les premières images de cette ville, mais aussi les infrastructures qui seront utilisées pour les Jeux et le Village des athlètes sont désormais disponibles.
Interrogé sur ce séminaire, Kaysee Teeroovengadum qui est aussi secrétaire général du Comité Olympique, a indiqué que le GCCGOC (Gold Coast Commonwealth Games Organising Committee) fait preuve de beaucoup de professionnalisme dans l'organisation de ces Jeux. «Ce qui frappe au départ est que Gold Coast a plus misé sur une organisation plus efficace que sensationnel. Par exemple il n'y aura pas des nouvelles infrastructures, celles existantes ont été rénovées et des structures additionnelles démontables ont été ajouté pour pallier à la présence des supporters», a-t-il expliqué à Week-End.
L'option qui a été choisie par Gold Coast pour le Village des Jeux est aussi particulière explique notre compatriote. «Le Village ne sera pas une masse de béton, mais une espace communautaire et végétale. Le Village sera à maximum 20m des sites sportifs», dira Kaysee Teeroovengadum. Pour l'heure, Maurice sera présente dans 10 disciplines à savoir la natation, l'athlétisme, la boxe, l'haltérophilie, le cyclisme, le badminton, le beach volley (qualificatif), le tennis de table, la lutte et le para-athlétisme. Selon les premières informations, le Club de Maurice sera composé de quelque 80 personnes dont 43 athlètes. Le reste sera, bien évidemment les dirigeants et entraîneurs.
A noter que le squash et le triathlon ne figure pas dans la liste des disciplines retenues pour ces Jeux. Car à ce jour, toutes les fédérations concernées, obtiennent une fiche pour les accréditations et les informations pratiques pour leur athlètes, les entraîneurs et les dirigeants. Par contre tel n'est pas le cas pour ces deux disciplines. Dans une déclaration à Week-End, Alain St-Louis déplore cette attitude et estime que cette démarche va pénaliser nul autre que les athlètes. «Il y a deux athlètes qui sont Grégory Ernest et Timothée Hugnin. Tous deux ont entamé une préparation de haut niveau en vu de participer à ces Jeux. Leurs parents ont dépensé beaucoup d'argent pour eux afin de les permettre d'avoir une préparation adéquate. Je dois souligner qu'un des deux garçons a une mère malade et qu'en dépit de sa maladie, a consacré au financement de la préparation de son fils», souligne le président de la FMTR en signe de protestation.