• Rikesh Taucoory, désigné Porte Drapeau alors que 
les capitaines sont Bernard Baptiste et Aurélie Halbwachs
  • Le ministre Toussaint annonce la création d’une structure 
«pour gagner des médailles aux JO de Paris» en 2024

Certes c’est avec avec une heure de retard (18h30 au lieu de 17h30) que les trois coups ont été donnés le samedi 17 mars, il n’empêche que le rassemblement des athlètes organisé conjointement dans le cadre des Jeux du Commonwealth et de la CJSOI s’est terminé sur un air de réussite. L’ambiance a été assurée par les athlètes eux-mêmes à la fin de la soirée avec une séance de karaoké. Visiblement les jeunes engagés pour les Jeux de la CJSOI (Commission Jeunesse et Sports de l’Océan Indien)  étaient plus motivés pour montrer leur envie de rendre cette soirée plus agréable. Sans doute aussi pour casser  la monotonie qui avait gagné cette soirée par moment. Même le ministre de la Jeunesse et des Sports a eu son instant de gloire lorsqu’il s’est défendu sur une chanson de Michel Sardou, la Maladie d’Amour.

Reste que l’événement a été organisé en présence de la Haute Commissaire d’Australie à Maurice, Jenny Dee de même que le président du Comité Olympique Mauricien, Philippe Hao Thyn Voon. Dans son discours de circonstance le ministre de la Jeunesse et des Sports a rappelé que pour gagner à Gold Coast, les sportifs mauriciens doivent se montrer combatifs. «Nous savons tous, qu’il vous faudra avoir un niveau de combativité pour pouvoir ramener une médaille à ces Jeux. Même si je sais que ce sera difficile, nous allons tout mettre en œuvre pour vous donner les moyens de réussir dans votre tâche», a expliqué le ministre.

Ce dernier a rappelé que ce soit la délégation pour Gold Coast ou pour Djibouti, l’importance demeure le comportement irréprochable de chacun et le reste de la discipline d’équipe. «Je compte sur vous pour cela, car lentement mais sûrement nous sommes en train d’avancer. Notamment avec les Jeux des Iles à Maurice «home» en 2019 et j’espère que la préparation va très bien. De plus, nous sommes en train de réfléchir pour la mise sur pied d’une structure qui prendra en charge la préparation des athlètes pour gagner des médailles aux Jeux Olympiques de Paris en 2024», a souligné Stéphan Toussaint. Si l’idée en soit n’est pas mauvaise, reste que le ministre de la Jeunesse et des Sports a rappelé aux athlètes, notamment les jeunes engagés aujourd’hui dans les Jeux de CJSOI, d’être sérieux dans leurs entraînements.

Une délégation de 100 personnes dont 54 athlètes

Pour sa part le président du COM, Philippe Hao Thyn Voon a lui aussi souligné l’importance que le Club Maurice qui se rendra à Gold Coast à compter de samedi prochain, fasse preuve d’une discipline sans faille. «Cette année notre délégation pour les Jeux du Commonwealth est plus petite par rapport à, il y a de cela 4 ans à Glasgow. Cela pour la simple raison que désormais l’haltérophilie et les para-sport sont devenus des disciplines qualificatives pour ces Jeux. Je salue les athlètes mauriciens qui ont gagné leur qualification. C’est une très bonne chose pour le sport mauricien», a soutenu le président du COM.Il faut rappeler que le Club Maurice dont le Chef de Délégation sera Philippe Hao Thyn Voon comprend quelque 100 personnes dont 54 athlètes dans 9 disciplines (voir encadré). La première délégation à quitter Maurice sera la boxe qui embarque pour Gold Coast ce samedi, alors que Noemi Alphonse qui se trouve actuellement en stage à Melbourne rejoindra le Village des Jeux lundi27.

Cette soirée n’aurait pu se faire sans le soutien du Club Maurice Company, dont le président est Giandev Moteea. Pour ce dernier, sans les généreux donateurs (sponsors), qui sont nommément SICOM, AML, Tote Lepep, City Sports, Lottotech, King Savers, MHC et MPA, cette soirée n’aurait pas été ce qu’elle a été. «J’espère que vous ferez de votre mieux pour maîtrisez votre mental afin de ramener un plus grand nombre de médailles», a-t-il souhaité aux deux Clubs Maurice.

Pour les Jeux du Commonwealth c’est le pongiste Rikesh Taucoory qui a été désigné comme Porte-Drapeau, alors que les deux capitaines sont respectivement la cycliste Aurélie Halbwachs et le lanceur Bernard Baptiste.