33E JOURNÉE : Kingmambo's Legacy, le triplé de Sooful

C'était la journée de Dinesh Sooful hier. Après son doublé sur Spin A Coin et Tanjiro, le jockey mauricien s'est signalé dans l'épreuve principale sur Kingmambo's Legacy, qui offrait par la même occasion à Pretam Daby son premier succès dans une course de Groupe. C'était d'ailleurs, l'entraîneur le plus prolifique de la journée avec Rs 550 000 de gains remportés. Au classement, Gilbert Rousset a creusé l'écart en tête en la faveur d'un doublé signé Steal A March (Ramsamy) et Aspara piloté par Pravesh Horil. Le leader totalise désormais Rs 11 555 500 en terme de stakes money, soit Rs 1 092 500 de plus que R. Gujadhur qui s'est tiré d'affaires avec le titre de stayer 2017 de Solar Star malgré sa troisième place dans l'épreuve principale. Horil a inscrit une deuxième victoire sur le Maingard Storm Clipper, tandis que Jean-Roland Boutanive et Imran Chisty n'ont pas laissé passer sa chance sur Noordhoek Ice et Talbec respectivement.
Plusieurs chevaux se tenaient de près dans la Velogic – La Coupe des Présidents, qui constituait l'épreuve phare de ce 33e acte. Dawn Raid était le mieux côté chez les bookmakers, car il était le plus régulier du lot. En effet, ce cheval a remporté cinq de ses huit sorties 2017, terminant sur le podium les trois autres fois, et restait sur deux victoires consécutives sur 2200m, dont la dernière dans sa valeur du jour, mais avec seulement 53kg sur le dos. S'il portait cette fois un handicap de 58.5kg, il avait pour lui de s'élancer de la première ligne et d'avoir été maintenu en excellente condition physique. Une éventuelle victoire lui permettrait d'être sacré chez les stayers cette saison, mais Solar Star et Disco Al étaient également capables de refaire leur retard sur Enaad au classement si jamais l'un d'entre eux franchissait le but en vainqueur. Solar Star n'avait remporté qu'une victoire cette saison sur 1850m, mais il n'avait pas été surclassé lors de ses sorties suivantes sur les parcours rallongés.
Au handicap, le coup était jouable pour Solar Star face à son récent vainqueur Dawn Raid tout comme pour Disco Al. Ce dernier était le choix de Steven Arnold, tandis que les deux autres chevaux de Ramapatee Gujadhur, Bouclette Top et Bulsara, étaient confiés à Bussunt et Chisty respectivement. Easy Lover était, lui, aligné pour la deuxième semaine consécutive après son encourageante quatrième place dans la Coupe d'Or. Si le parcours rallongé n'était pas pour lui déplaire, en revanche, le fait de courir sept jours seulement après son effort sur 1600m n'était, après coup, pas le meilleur des choix. Kingmambo's Legacy était le dark horse de la course, car on ne pouvait le juger sur ses trois sorties chez nous. Après une sortie encourageante sur 1600m, il s'était contenté de la cinquième place à 4.35L de Dawn Raid sur 2200m lors de la 29e journée. Depuis, le cheval avait beaucoup progressé. Grand cadre, sa tenue ne faisait pas de doute et c'est sur cette capacité sur la distance qu'il a misé pour dominer ses adversaires du jour.
De sa première ligne, Dawn Raid a insisté pour conserver l'avantage de la corde sur les trois premiers furlongs sur Kingmambo's Legacy, qui s'élançait de l'extérieur. En se rabattant à la corde au 1700m, le cheval de Daby a gêné Dawn Raid qui a dû être repris afin d'éviter ses talons. Sooful a écopé d'une suspension d'une journée locale après avoir plaidé coupable de careless riding sous le règlement Vettel, qu'on espérait voir parmi les meneurs, était sollicité pour déborder Solar Star qui comptait déjà 3L de retard sur le duo de tête au 1800m. Bouclette Top était cinquième devant Disco Al qui précédait Easy Lover et Bulsara respectivement. Le peloton évoluait en file indienne au premier passage du but, vu que la course était lançée sur de bonnes bases. Kingmambo's Legacy a durci le pas à mi-course, mettant à l'épreuve la tenue de ses rivaux. Si Dawn Raid demeurait dans le sillage du meneur, on pouvait voir que l'écart se creusait déjà dans la descente, entre le duo de tête et le peloton mené par Vettel. Ce dernier comptait environ 7L de retard sur Dawn Raid qui était mis sous pression à 400m du but. Les autres étaient déjà battus.
Solar Star Stayer champion 2017
Kingmambo's Legacy avait encore du gaz et lorsque Sooful lui a demandé un nouvel effort, il a prolongé son effort pour laisser sur place Dawn Raid. Ce dernier obtient ainsi 3 points de plus pour rejoindre Enaad au niveau des 10 points. Solar Star a conclu honorablement pour prendre la troisième place, synonyme de 2 points supplémentaires. Une performance suffisante pour le cheval de Rameshwar Gujadhur qui termine en tête au championnat des stayers avec 11 points.
Auparavant, Sooful s'était signalé sur un cheval de Preetam Daby, Tanjiro, qui était offert comme le favori de la cinquième épreuve malgré sa modeste cinquième place acquise lors de la 27e journée sur 1600m. Ce jour-là, il avait perdu 12kg sur la balance et il avait été piloté de façon peu judicieuse par Poullis. Hier, il affichait 3kg de plus par rapport à sa dernière course. Le parcours rallongé était à son avantage et il a bénéficié d'une sage course d'attente de Dinesh Sooful. Ce dernier a toutefois dû attendre quelques minutes avant de pouvoir célébrer ce succès, car les commissaires avaient fait retenir la sirène pour annoncer une enquête sur un incident dans la ligne droite. Il a été établi que Tanjiro a versé sur sa gauche à partir des 100m, entraînant légèrement Greys Inn Control vers l'extérieur, mais vu que cela n'a pas influencé les résultats, les rangs ont été maintenus. S'agissant du déroulement de la course, Tanjiro s'est vite installé sur les barres avant de se laisser déborder par Silver Snaffles et Independence. Ce dernier a insisté dans le premier virage pour mener les débats, mais une fois les choses en main, Vijay Anand Bundhoo a considérablement réduit l'allure. Tanjiro qui suivait, a dû être repris au 1400m afin d'éviter les talons d'Independence. Bundhoo a plaidé coupable sous le règlement 160 A (b) pour avoir excessively slowing the pace of his mount et il a demandé d'écoper d'une mise à pied plutôt que d'une amende. Il a été suspendu pour une journée mauricienne. Independence n'a pu faire de grosse résistance lorsque Silver Snaffles l'a débordé peu après le premier passage du but. A partir de là, on a eu droit à une allure plus régulière. Sooful a déboité sa monture à 350m du but et en quelques foulées, Tanjiro a refait son retard sur le meneur. Entretemps, Greys Inn Control était lançé en épaisseur. Le cheval de Jones a grignotté du terrain à vue d'œil, mais le but est arrivé trop tôt pour lui.
Dinesh Sooful avait démarré sa journée sur des chapeaux de roue sur Spin A Coin, qui a permis à Raj Ramdin de renouer avec le succès après quatre journées sans victoire. En effet, la dernière victoire de cet entraîneur remontait à la 28e journée avec Spin A Coin qui s'imposait sur le parcours du jour, mais à un niveau inférieur. Il y a eu deux incidents avant le départ de cette épreuve. La première de moindre importance lorsque Vintage Angel a été vite maîtrisé après avoir forcé sa stalle, et la deuxième lorsque Powder Keg s'est affaissé après avoir pointé. Le cheval de Hurchund a été retiré sous avis vétérinaire. Les mises effectuées sur ce cheval ont été remboursées et les gains chez les bookmakers ont été frappés d'une déduction de 2 sous par roupie. Powder Keg devra réussir un essai aux stalles avant d'être autorisé à courir à nouveau. Spin A Coin a fait le plus difficile en s'installant à la corde devant St Arnault après une centaine de mètres seulement. Sooful l'a décalé à la rue du Gouvernement avant de lui demander un effort à 400m de l'arrivée. Spin A Coin a pris le first run sur ses rivaux avant de résister aux attaques de St Arnault et Sea Pass avec une certaine assurance. Ghunowa a tenté le coup tactique sur Halabaloo vu que Mighty Lion s'est montré lent de son couloir extérieur. Le cheval de Patrick Merven, piloté par l'apprenti Mayur, dont c'était le baptême du feu au Champ de Mars, a tenté de déborder Halabaloo, mais ce dernier a insisté pour conserver l'avantage de la corde. Cet effort, il l'a payé dans l'emballage final. Le favori Sea Pass a suivi parmi les derniers, côté corde. Rama l'a déboité en début de descente, mais il était toujours enfermé par Vintage Angel qui demeurait sur son flanc gauche. Sea Pass s'est infiltré entre St Arnault et Mighty Lion dans le dernier virage, mais il ne s'est pas montré assez percutant pour disputer la victoire. Le vétérinaire a rapporté que le cheval de Gilbert Rousset avait saigné. Les 1600m ont été bouclés en 1.39.62 par Spin A Coin.
La deuxième épreuve réservée aux chevaux dans une fourchette de 0-25 a été courue dans un temps supérieur à celle de la course d'ouverture, soit en 1.41.34. La victoire est revenue à Noordhoek Ice qui avait accumulé les podiums ces derniers temps. Des bruits favorables circulaient sur Craftsman, mais le représentant de Jean-Michel Henry a démontré ses limites sur 1600m après un parcours en or côté corde. Gstaad a été sollicité pour se porter en tête. Prince Ariano s'est placé sur son arrière-main, condamnant Rasta Rebel en troisième épaisseur. Arnold a demandé un effort à sa monture au 1200m pour se rapprocher sur le flanc du meneur qui imprimait une allure modérée. Cet effort, le cheval de Ramapatee Gujadhur l'a payé dans la ligne d'arrivée où il s'est fait coiffer par Noordhoek Ice. Ce dernier suivait dans le dos de Craftsman sur les barres et il a été déboité au poteau des 400m pour aborder la dernière courbe en épaisseur. Lançé au milieu de la piste, Noordhoek Ice a dérivé sur sa droite à partir des 150m, mais Boutanive l'a redressé et l'a lançé aux bras pour lui permettre de forcer la différence dans les derniers mètres.
Après quelques semaines sans victoire, Gilbert Rousset s'est offert un précieux doublé grâce à Steal A March et Aspara. Cette performance lui a permis d'accentuer son avance en tête du classement général. Steal A March a remporté sa course lorsqu'il a trouvé la corde après un peu plus d'un furlong seulement alors qu'il avait hérité de la cinquième ligne. Ramsamy a attentu le moment opportun pour le lancer entre Cula et After Midnight, et il a sorti un joli coup de reins pour refaire son retard avant de résister au retour d'Avail. Chisty souhaitait visiblement suivre en mid-field, mais il n'a pu surmonter le handicap de sa ligne extérieure, et il a préféré ramener sa monture pour suivre en avant dernière position en one off. Contraint d'attendre la ligne droite pour lancer son offensive, il a été incommodé à environ 150m du but lorsque Chester's Wish a versé à l'intérieur. N'était-ce cet incident, il aurait pu offrir une meilleure réplique à Steal A March. Antwerp s'est contenté de suivre en queue du peloton côté corde et il aurait également pu jouer un rôle plus intéressant s'il n'avait pas été incommodé à l'entrée de la ligne droite.
C'est Aspara qui a offert le doublé à Gilbert Rousset. Ce dernier avait confié cette monte à Pravesh Horil qui avait récemment regagné Maurice après un séjour en Nouvelle Calédonie.
Auteur de débuts prometteurs, sur un parcours qui paraissait un peu trop long pour ses aptitudes du jour, Flower Blue était présenté comme le cheval à battre sur le sprint. Simon Jones lui avait muni d'œillères afin qu'il se montre assez appliqué pour prendre le train à son compte. Le mauvais départ de Seven Carat a permis au favori de se retrouver aux commandes dès les premières encablures. Arnold envisageait également de prendre le train à son compte, mais mal placé dans les stalles, Chap Trap a été condamné en troisième épaisseur dans la première courbe avant de se positionner sur l'arrière main du meneur qui a imprimé une allure régulière. On a été quelque peu surpris de voir Raheeb se placer dans le dos du meneur, lui qui avait gagné en attentiste à ses débuts et qu'on lui aurait préféré un parcours rallongé cette fois. Aspara suivait en one off, mais l'allure de Flower Blue ayant étiré le peloton, il est parvenu, dans la descente, à trouver une position à la corde devant Spun Out, qui avait du mal à suivre tout comme le reste du peloton. Dans la dernière courbe, Flower Blue était toujours en main et semblait difficile à remonter. Raheeb et Chap Trap étaient déjà battus à l'entrée de la ligne droite. Seul Aspara était lançé à la poursuite du favori. Horil ne s'est jamais avoué vaincu et il a soufflé la victoire à Bhaugeerothee au poteau. Ce dernier a été interrogé par les commissaires pour sa monte dans la ligne droite.
Doublé de Horil
Pravesh Horil a enregistré sa deuxième victoire consécutive sur Storm Clipper dans l'épreuve de clôture. Ce cheval avait laissé entrevoir des moyens, mais il n'avait pas encore trouvé ses repères sur notre hippodrome. S'il avait été contraint d'évoluer en attentiste, à sa dernière sortie sur 950m suite à un départ lent, cet élève de Ricky Maingard s'est montré plus appliqué à l'ouverture des stalles hier. Contrairement à la course de ses débuts, il n'a pas tiré une fois en tête. Rum Tum Tugger, qui suivait sur son arrière-main, a fait illusion dans la dernière courbe, mais il a plafonné par la suite. Le très joué Bridegroom Bertie s'est montré moins percutant que prévu dans l'emballage final contrairement à Ruby Rocker, mais le but est arrivé trop tôt pour le cheval d'Allyhosain. Starspangledbanner aurait pu terminer plus près du vainqueur s'il avait trouvé l'ouverture à la corde. Le malheureux de la course se nomme Yoda Man qui n'a jamais pu s'exprimer dans la ligne d'arrivée, car il s'est retrouvé derrière un rideau de chevaux.
Malheureux sur Avail dans la troisième épreuve, Imran Chisty s'est racheté dans The Navis Trophy sur Talbec qui a confirmé son étendard de favori. A l'occasion, ce cheval entraîné par Patrick Mervenn descendait de classe et il était rallongé à son avantage. Le seul point d'interrogation concernait le train de la course, car il était évident qu'Emblem Royale, le seul frontrunner du lot, ne partirait pas sur des bases élevées. Du reste, Sooful a été sanctionné d'une amende de Rs 20 000 pour avoir excessivement réduit l'allure après les 1500m. Parti prudemment, Talbec a suivi en quatrième position sur les barres sur la première moitié du parcours. Chisty a déboité sa monture en début de descente pour se rapprocher dans le dos de Roving Jet qui s'était porté sur l'arrière main du meneur. Les choses se sont animées à 600m du but avec l'offensive de Bono Vox. Ce dernier a toutefois été contraint de déborder la dernière courbe tout en épaisseur vu que Kurundu et Talbec s'étaient rapprochés à la hauteur du meneur. Kurundu s'est montré, accrocheur jusqu'en début de la ligne droite, mais dès que Talbec a trouvé son rythme, il a laissé sur place ses rivaux pour s'imposer par plus de 3L.


Bussunt rapporte un propriétaire
Sunil Bussunt a été le dernier jockey à quitter le jockeys's room avant le départ de la huitième épreuve hier, car il était parti voir les commissaires pour leur rapporter les menaces à peine voilées d'un propriétaire à son égard, avant cette course alors qu'il se trouvait dans le paddock. Jean-Roland Boutanive, qui était en compagnie de Bussunt, aurait également été égratigné par ce propriétaire qui n'en serait pas à sa première frasque. Le jockey mauricien n'a pas encore rapporté ce dérapage auprès des Racing Stewards, mais il compte le faire en début de semaine.

Déclaration de Jean-Roland Boutanive
«Noordhoek Ice n'est pas un cheval facile à piloter. Grand gabarit, il est très lourd et a besoin d'espace pour courir. Il demande un strong handling, mais n'aime pas la cravache. Je remercie mes fans, et tous ceux qui sont venus pour voir ce cheval courir. Je dédie cette victoire à mon ami Nawaz qui a célébré son anniversaire, mais aussi à Chanel, Lucas, ma fiancée Joanne, Ridge et Donovan. J'ai aussi une pensée très spéciale pour mon père qui est décédé récemment.»


DECLARATIONS
DINESH SOOFUL (jockey Spin A Coin, Tanjiro et Kingmambo's Legacy)
« Je remercie l'entraineur Raj Ramdin et les propriétaires de Spin A Coin qui m'ont fait entièrement confiance en m'allouant toutes les montes de l'établissement lors de cette 33e journée. Je dois dire que M. Lincoln était confiant en les chances du cheval, compte tenue du fait qu'il sortait d'un meilleur numéro dans les stalles de départ et qu'il était aussi mieux dans sa peau par rapport à sa dernière victoire. Je suis très content de lui avoir offert un beau cadeau d'anniversaire.
Cela fait plaisir de gagner une course pour Preetam Daby. Je n'avais pas piloté Tanjiro à l'entraînement, mais mon entraîneur était lui, très confiant en les chances du cheval. Quand j'ai vu le train rapide imprimé par les meneurs, je savais qu'ils allaient me revenir dans la dernière ligne droite. En fin de parcours Tanjiro a quelque peu versé en ligne droite sans pour autant gêner Greys Inn Control et il a gagné une belle course.
Avec Kingmambo's Legacy, j'étais un peu inquiet, vu que Dawn Raid ne cessait d'insister à mon intérieur.  Je pensais que j'allais payer de cet effort sur la fin mais heureusement que le cheval ne s'est pas éteint. Il a continué sur le même rythme. C'est un strong one-pacer et il faut le laisser courir. Je dédie ces victoires à mon épouse, mes enfants et à toute ma famille. »

SOODESH SEESURRUN (assistant-entraîneur Aspara)
« Aspara est un cheval pour qui on a déboursé pas mal d'argent. On entretenait de gros espoirs sur lui en début de saison mais il s'est montré assez décevant. Par la suite, il avait rencontré des problèmes au boulet et au genou. On a pris beaucoup de patience avec lui et mardi,  lors de son galop, il avait couru en progrès. On lui donnait sa chance mais on craignait beaucoup Flower Blue qui avait couru une belle course à ses débuts. Je suis très content pour les propriétaires qui avait un peu perdu espoir en Aspara. »

RAJ RAMDIN (entraîneur Spin A Coin)
« Cette victoire n'est pas le fruit du hasard. Ses propriétaires ont fait preuve de beaucoup de patience et ils récoltent aujourd'hui les résultats. On avait envoyé Spin A Coin à la mer après sa dernière sortie et je pense que ça lui a fait beaucoup de bien. Je dois féliciter Dinesh Sooful pour sa monte parfaite. Une fois que je l'ai vu plaçé le cheval dans une position idéale,  je savais qu'il allait remporter la course facilement. »


34e journee – B66 – 1500M
Rousset, le mieux placé

Une fois n'est pas coutume, l'épreuve phare de la prochaine journée sera une course à condition réservée au chevaux de la C1&2 (B66) et qui n'ont pas gagné cette saison. Le Racing Department du Mauritius Turf Club a décidé d'apporter cette innovation afin de donner une chance aux chevaux qui ont trouvé la compétition sévère chez l'élite de briller et aux propriétaires de rentabiliser un tant soit peu les investissements.
En parcourant les compétiteurs qui sont susceptibles d'y concourir, on trouve que l'entraînement Rousset paraît le mieux placé avec le duo Recall To Life-Everest. Le premier vaut plus que ce qu'il a laissé voir a sa dernière sortie. Constamment sous pression dans le parcours, il n'avait pu conclure comme il sait le faire sous la conduite de Jameer Allyhosain. Recall To Life, faut-il le rappeler, a couru essentiellement des courses de Groupe avant cette dernière sortie et a été rarement surclassé. Dans ce lot à priori moyen, il mérite qu'on s'attarde sérieusement sur sa candidature.
Dans la même course ou concourait Recall To Life, il y avait Everest. Le gris avait été confié à Rye Joorawon qui, on ne sait pour quelle raison, avait lançé la course sur des bases élevées avec pour résultat qu'il a été incapable de bien tenir sa partie dans la dernière ligne droite. Everest a montré le bout du nez en quelques occasions cette saison et ce, en meilleure compagnie. Il mérite d'être repris samedi prochain, si sa candidature est maintenue.
Du côté de l'entraînement de Ricky Maingard, c'est Memphis Mafia qui sera le représentant. Ce cheval a couru nettement en dessous des prévisions à sa dernière tentative. Cette course est de le mettre aux oubliettes car à sa sortie précédente, il avait tenu tête à Pierneef. Dans un bon jour, ce compétiteur peut toujours se faire valoir.
Du côté de Rameshwar Gujadhur, c'est Captain Magpie qui est pressenti pour défendre les couleurs de cette formation. Après une saison 2016 exceptionnelle, il a remporté cinq victoires consécutives. Le meilleur 3 ans 2014 n'a été que l'ombre de lui même cette année, incapable de trouver la bonne carburation. Captain Magpie figurait dans les entrées de la Coupe d'Or, avant que son entourage ne lui préfère dans cet engagement. On peut lui accorder une chance.
Vincent Allet pourrait aussi avoir un partant dans cette épreuve. Il s'agit de New Hampshire qui reprendra la compétition deux mois après sa dernière course, lorsqu'il avait terminé à 20L de Oomph sur 1500m en C4 (B56). Il monte de deux classes et a première vue, sa tâche s'annonce compliquée face à Everest et autre Recall To Life.